Hanoi (VNA) – La Foire internationale du tourisme du Vietnam (VITM) en 2019 s’ouvrira mercredi 27 mars à Hanoi sur le thème "Tourisme vert" pour atteindre l’objectif mondial de développement durable à l’horizon 2030.
 
Phu Quôc. Photo: Zing

Plus de 500 stands de 25 pays et territoires présenteront 32.000 produits de tourisme vert, dont des circuits associés aux activités écotouristiques.Plus de 20.000 billets d’avion et plus de 18.000 voyages à prix réduits seraient proposés à la vente lors de cette édition.

Un forum sur le tourisme vert devra permettre aux acteurs du secteur de partager leurs expériences en matière de développement du tourisme en association avec la protection de l’environnement et le développement durable

Cet événement est organisé chaque année par l’Association touristique du Vietnam en collaboration avec de nombreuses unités connexes.

Le développement touristique durable satisfait les besoins actuels des touristes et des régions d’accueil tout en protégeant et en améliorant les perspectives pour l’avenir. 

Il est vu comme menant à la gestion de toutes les ressources de telle sorte que les besoins économiques, sociaux et esthétiques puissent être satisfaits tout en maintenant l’intégrité culturelle, les processus écologiques essentiels, la diversité biologique, et les systèmes vivants. 

Le tourisme durable s’inscrit donc dans une dynamique qui articule des modes de déplacements, de production et de consommation éco-responsables, tout en associant étroitement les populations qui vivent, travaillent ou séjournent dans l’espace concerné au projet de développement touristique et aux retombées socioéconomiques, équitablement répartis.

L’an dernier, le Vietnam a accueilli 12,9 millions d’étrangers, contre 250.000 en 1990. De 1990 à 2017, le nombre de touristes étrangers a été multiplié par 52 et celui de voyageurs domestiques, par 72.

Selon les prévisions, d’ici à 2025, le tourisme vietnamien pourrait attirer environ 32 millions d’étrangers, réaliser un chiffre d’affaires de 45 milliards de dollars, contribuer de 10% au PIB national et créer 6 millions d’emplois, dont 2 millions directs. – VNA