Désinfection des porcheries. Photo : internet

 

Hanoi (VNA) - L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) ont annoncé soutenir le Vietnam à faire face à l'épidémie de peste porcine africaine (PPA).

Le journal Lao Dong (Travail) a indiqué que la FAO est en train d’élaborer un projet d'aide d'urgence au Vietnam, estimé à environ 500.000 de dollars. Le journal a également annoncé que ce mois-ci, une délégation d'experts du monde entier sur la PPA se rendra au Vietnam.

Selon des représentants de la FAO au Vietnam, cette organisation onusienne va coopérer avec le gouvernement et le ministère de l'Agriculture et du Développement rural du Vietnam et des organismes concernés à chercher des solutions et les appliquer pour contrôler à temps la PPA qui se propage de manière complexe au Vietnam.

D’après Pawin Padungtod, coordonnateur technique principal du Centre d'urgence pour les maladies animales transfrontières de la FAO, l'organisation offrira une assistance technique et collaborera avec des organismes relevant du ministère de l'Agriculture et du Développement rural pour lutter contre la maladie.

Laure Weber-Vintzel, représentante adjointe sous-régionale de l’OIE, a expliqué que l'OIE avait collecté des informations et les avait partagées avec ses membres pour les aider à faire face aux épidémies de peste porcine africaine. L'OIE est disposée à fournir un appui technique au Vietnam pour lutter contre la maladie, a-t-elle ajouté.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyen Xuan Cuong a informé que face aux propositions de la FAO, son ministère a confié au vice-ministre Phung Duc Tien la mission de diriger le Département de médecine vétérinaire pour concevoir un programme de coordination avec la FAO et l’OIE afin de faire face de manière durable à la PPA.

En plus, ce ministère a demandé au gouvernement de soutenir les éleveurs des porcs dans la prévention, la lutte contre l’épidémie dans les temps à venir.

Pour l’heure, au moins 13 provinces du pays ont détecté des infections à la peste porcine africaine, avec 12.000 porcs abattus.

La PPA est une maladie hémorragique virale contagieuse des suidés domestiques et sauvages. Elle est causée par un grand virus à ADN de la famille des Asfarviridae, qui infecte également les tiques du genre Ornithodoros. Elle ne constitue pas une menace pour la santé humaine, mais affecte le bien-être animal, engendre de graves pertes pour la production et l’économie et peut mettre en péril la sécurité alimentaire.

Les autorités vétérinaires prévoient de lancer du 15 mars au 15 avril une opération municipale de désinfection de l’environnement, et de mettre en place 5 groupes de travail intersectoriel pour assurer le contrôle, la surveillance et la prévention de l’épizootie. – VNA