La 34e réunion de la Commission du contrôle du Comité central du Parti communiste du Vietnam. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – La Commission du contrôle du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV) a tenu les 6 et 7 mars à Hanoï sa 34e réunion, sous l’égide de son président Tran Cam Tu, secrétaire du CC du PCV, selon un communiqué rendu public ce vendredi 8 mars.

Lors de cette réunion, la commission a examiné et donné des conclusions concernant de nombreuses questions.

A propos des signes de violation du Comité permanent du Comité du Parti du district de Ba Vi, de Hanoï, la commission a constaté que le Comité permanent du Comité du Parti du district de Ba Vi violait le principe du centralisme démocratique et les règlementations de travail ; manquait de la responsabilité ; négligeait la direction, la gestion et la supervision, ce causant les infractions dans le travail de cadres, de gestion et d'utilisation foncières, de gestion de la construction, et dans la mise en œuvre de projets et travaux. Le Comité permanent du Comité du Parti du district de Ba Vi n’a pas respecté les conclusions d'inspection, de contrôle et de direction de la permanence du Comité du Parti de Hanoi.
 
Ha Xuan Hung, secrétaire du Comité du Parti du district; Hoang Thanh Van, ancien membre du Comité du Parti du district, ancien secrétaire du Comité du Parti du district; Bach Cong Tien, secrétaire adjoint du Comité du Parti du district, président du Comité populaire du district, doivent être responsable en tant que les leaders , devant les infractions et fautes du Comité permanent du Comité du Parti du district, du Comité populaire du district. Nguyen Van Ha, secrétaire adjoint permanent du Comité du Parti du district, président du Conseil populaire du district; Nguyen Van Hai, membre du Comité permanent du Comité du Parti du district, vice-président du Comité populaire du district; Nguyen Dinh Dan, membre du Comité du Parti du district, vice-président du Comité populaire de district; Nguyen The Ha, ancien membre du Comité permanent du Comité du Parti du district, ancien vice-président du Comité populaire du district, doivent être responsable devant les infractions et les fautes du Comité permanent du Comité du Parti du district et du Comité populaire du district et être personnellement responsable devant les infractions et les fautes dans la mise en œuvre des tâches assignées.

Ce sont les graves violations durant les mandats 2010-2015 et 2015-2020 qui portent atteinte sérieusement au prestige de l’organisation du Parti et de l’autorité. Il faut appliquer des mesures de sanctions.

La commission du contrôle du CC du PCV a examiné et appliqué de sanctions contre le colonel Nguyen Ngoc Thu et du colonel Dao Ngoc Tuan, ancien secrétaire du Parti et ancien directeur général adjoint de la compagnie générale de Thai Son du ministère de la Défense.

Nguyen Ngoc Thu et Dao Ngoc Tuan ont violé le principe du centralisme démocratique et les règlementations de travail, manqué de la responsabilité ; négligeait la direction, la gestion et la supervision, ce causant les infractions et les fautes dans la réception, le transfert de salaires, la nomination et la promotion du grade de Dinh Ngoc He. Cette personne a profité de sa position pour commettre des fautes pour une longue période. Durant le processus de création, de gestion, d'inspection et de supervision des activités de la compagnie générale de Thai Son, Dinh Ngoc He, en tant que président du conseil d'administration, a laissé la compagnie effectuer des actes violant gravement la loi. De nombreux responsables et membres du Parti ont été sanctionnés.

Les violations de Nguyen Ngoc Thu et de Dao Ngoc Tuan sont très graves et portent atteinte sérieusement au prestige du Parti et de l’armée. Conformément aux règlementations du Parti sur les sanctions disciplinaires appliquées aux membres du Parti, la Commission du contrôle du CC du Parti a décidé de libérer Nguyen Ngoc Thu et de Dao Ngoc Tuan de toutes ses fonctions au sein du Parti.

La Commission du contrôle du CC du PCV a examiné et appliqué des sanctions disciplinaires contre le colonel Nguyen Hai Chau, ancien secrétaire du comité du Parti, commissaire politique et le colonel Pham Ngoc Dung, ancien secrétaire adjoint du Comité du Parti, chef de la 375e division de l'Armée de l'air et de la défense anti-aérienne.
 
À l'époque où ils ont occupé des postes de direction et de commandement de la 375e division, Nguyen Hai Chau et Pham Ngoc Dung ont violé le principe du centralisme démocratique et les règlementations de travail, manqué de la responsabilité ; négligeait la direction, la gestion et la supervision, ce causant les infractions et les fautes dans la gestion et l'utilisation des terres de la défense.
 
Les violations Nguyen Hai Chau et Pham Ngoc Dung sont graves et portent atteinte au prestige du Parti et de l'armée. Conformément aux règlementations du Parti sur les sanctions disciplinaires imposées aux membres du Parti, la Commission du contrôle du CC du PCV a décidé d’appliquer un avertissement contre Nguyen Hai Chau et Pham Ngoc Dung.

Lors de cette réunion, la Commission du contrôle du CC du PCV a examiné les résultats de la supervision imposée pour le Comité permanent du Parti du Groupe de textile et d’habillement dans la direction et la mise en œuvre du projet de restructuration et d’actionnarisation des entreprises. La Commission du contrôle du CC du PCV a reconnu les avantages ainsi que les limites et les faiblesses, tout en demandant au Comité permanent du Parti du groupe de tirer les expériences pour remédier ses fautes.

La Commission du contrôle du CC du PCV a examiné et résolu les plaintes concernant les sanctions disciplinaires au sein du Parti contre trois cas ; donné les suggestions au projet de règlementation sur la responsabilité du Comité du contrôle de niveau inférieur en matière de contrôle, de supervision et d’application des sanctions disciplinaires au sein du Parti pour le soumettre au Secrétariat du CC du PCV. -VNA