L'ensemble de l'événement. Photo: http://www.baogiaothong.vn
Hanoi (VNA)  - La Banque mondiale (BM) propose des scénarios pour améliorer les capacités du secteur des chemins de fer du Vietnam, tout en fournissant l’assistance technique au développement de ce secteur.

Le ministère des Transports et des Communications, en collaboration avec la BM, a organisé le 22 juin, à Hanoi, le séminaire intitulé « Renforcement des capacités du secteur des chemins de fer du Vietnam.

S’exprimant lors de l’événement, le vice-ministre des Transports et des Communications, Nguyên Ngoc Dông, a souligné que ces derniers temps, le secteur des chemins de fer a retenu l’intérêt des organisations, a reçu des assistances techniques des organisations internationales.

Cet événement est une bonne occasion pour que les représentants des ministères, des secteurs concernés, les experts du chemin de fer et la BM, discutent et proposent les meilleurs mesures afin de développer les chemins de fer du Vietnam dans les temps à venir, a-t-il fait

Pour sa part, le directeur de la BM au Vietnam, Ousmane Dione, a affirmé son soutien au développement du secteur des chemins de fer, soulignant que ce secteur joue un rôle important pour le développement des transports et l’écoulement des produits au Vietnam.

La BM contactera les organisations et institutions financières pour chercher des sources d’investissement, afin de développer ce secteur.

Lors de l’événement, les experts de la BM et de la compagnie de consultations Systra, ont présenté des interventions sur le développement des chemins de fer du Vietnam, avec des scénarios de développement ; de restructuration des chemins de fer avec les mécanismes de prix et de frais, des modèles de restructuration des établissements des transports ; de gestion du matériel, notamment des infrastructures des chemins de fer, etc.

Des délégués ont proposé de déterminer des scénarios à long terme pour le développement des chemins de fer du Vietnam, notamment des infrastructures après 2040. En outre, d’après eux, ces scénarios devraient concorder avec les plans directeurs connectant les chemins de fer aux ports maritimes, aux réseaux ferroviaires internationaux suivant les couloirs économiques régionaux. –NDEL/VNA