La 30e session du Comité permanent de l’Assemblée nationale (AN) s’est terminée vendredi 15 août à Hanoi après cinq jours de débat et de réflexion sur plusieurs textes importants.

Lors de la dernière séance de travail de cette 30e session, vendredi après-midi, les membres du Comité permanent ont donné leurs avis sur le projet de loi sur l’audit d’Etat. Certains députés ont souligné le rôle de l’AN dans la supervision, le traitement des pétitions de l’audit d’Etat, la coordination des activités entre ce dernier et d’autres organismes de l’AN.

Auparavant, les membres du Comité permanent avaient déjà débattu du projet de loi sur l’audit d’Etat, mais aussi à propos des amendements de la loi sur l’organisation de l’AN.

La majorité d’entre eux se sont dits favorables à ces modifications, proposant en revanche que la loi amendée précise davantage le rôle et les fonctions de l’Assemblée nationale et notamment ses compétences dans l’élection, la nomination, la révocation ou la libération d’un fonctionnaire.

Les députés ont également donné leurs avis sur divers projets de loi dont ceux sur l’investissement (amendé), l’entreprise (amendé), la police populaire (amendé), le logement (amendé).

Le président de l’AN, Nguyên Sinh Hung a demandé au Comité permanent de l’AN de sélectionner certains projets de loi importants se rapportant à la vie des habitants et aux entreprises, comme par exemple les lois amendées sur les entreprises, l’investissement, le logement, l’organisation de l’AN, l’assurance sociale et la carte d’identité, et de les passer à l’ordre du jour de la prochaine réunion du Comité permanent. Il a invité le Comité chargé de l’élaboration des lois de redoubler d’efforts pour achever la rédaction de ces textes juridiques au plus vite. -VNA