Un panorama du forum. Photo : CPV

Hanoi (VNA) - Le Vietnam réalise de plus en plus de progrès concernant l'égalité des sexes, avec plus de 31% des entreprises dirigées par des femmes, soit le taux le plus élevé en Asie du Sud-Est.

L’information a été rendue publique lors du forum d’affaires "Développement durable associé à l'égalité" récemment organisé à Hanoi par le journal Vietnam Economic Times en collaboration avec l'ambassade d'Australie et le projet Investing in Women

Selon le vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Le Quan, le Vietnam se classe à la 69e place, sur 144 pays, en termes de réduction des différences de traitement entre les hommes et les femmes dans tous les domaines sociaux.

D’après l'ONU, le Vietnam est  l'un des 10 pays les plus performants au monde concernant l'Objectif N° 5 des Objectifs du Millénaire pour le développement, concernant l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles.

Toutefois, Le Quan a souligné la présence de nombreux obstacles à l'application de l’égalité des sexes comme les écarts dans la répartition de l'emploi par région ou par profession. Les femmes ont plus de difficultés que les hommes à accéder aux services sociaux de base, en particulier les travailleuses pauvres, les femmes vivant à la campagne, les migrantes et les femmes appartenant à des minorités ethniques… En outre, les femmes occupent des emplois plus instables et plus précaires que les hommes.

Le vice-ministre Le Quan a estimé que les entreprises devaient innover et avoir une meilleure stratégie de gestion des ressources humaines, notamment vis-à-vis des femmes afin qu'elles puissent mieux valoriser leurs points forts. -CPV/VNA