Deux œuvres présentés lors de l'exposition "Le sel de la jungle" à Hanoï. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Vingt-cinq œuvres d'art, dont des peintures, vidéos et installations, réalisées par 13 groupes d’artistes vietnamiens et sud-coréens, sont exposées du 4 au 25 juillet au Musée des femmes vietnamiennes à Hanoï.

Intitulée "Le sel de la jungle", l’exposition, organisée par CUC Gallery et Korea Foundation (KF), a été offerte au public pour la première fois en République de Corée en 2017 à l'occasion du 25ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques des deux pays (1992-2017).

Le titre provient d'une œuvre du romancier vietnamien Nguyen Huy Thiep. C'est une référence à une fleur blanche qui fleurirait tous les 30 ans dans la jungle. Dans le roman, un vieil homme trouve la fleur quand il essaie de chasser un singe. Le roman est considéré comme une métaphore poignante du Vietnam après la période de Renouveau. Il critique l'ambivalence des êtres humains qui détruisent la nature pour la prospérité.

Les artistes ont abordé les changements sociaux survenus dans le processus d'industrialisation et de modernisation d'une manière authentique et libérale.

Le 5 juillet, les artistes étaient présents et ont discuté avec le public à de leurs œuvres et des tendances de développement de l’art moderne. -VNA