Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a écouté le consortium américano-sud-coréen PPJ présenter son 2e rapport sur la planification de la capitale d'ici à 2030 et vision pour 2050, lors d'une réunion organisée vendredi à Hanoi.

Sur la base des normes de construction et du développement durable de la capitale, ce joint-venture a proposé deux plans d'aménagement.

Dans le premier, le centre urbain sera élargi, ce qui réduira la densité dans les cités satellites et le centre administratif national. Dans le second, le centre urbain élargi sera séparé de la cité historique par une "zone tampon verte" et le centre administratif sera situé à 18 km à l'ouest du coeur de la ville. PPJ a également réfléchit à un 3e plan réunissant certains aspects des 1er et 2e, avec un centre urbain élargi à l'Ouest.

Les membres du gouvernement et les participants ont avancé des opinions qui aideront le ministère de la Construction et PPJ à perfectionner le 3e rapport de planification globale de l'urbanisme de la capitale, qui sera présenté en septembre et octobre prochains.

Le chef du gouvernement a souligné qu'il faudrait analyser clairement les bons points du 3e plan qui permettra de remédier aux faiblesses existantes. Ce projet de planification globale devra être élaboré avec le souci de faire de la capitale une métropole civilisée, moderne, de développement durable, digne d'une capitale millénaire, d'un pays industriel de plus de 120 millions d'habitants comme prévu dans l'avenir.

Nguyên Tân Dung a recommandé à PPJ de continuer de perfectionner le projet d'urbanisation de Hanoi qui comprendra le centre urbain, les cités satellites de Hoa Lac, Son Tây, Xuân Mai, Quôc Oai, Phu Xuyên, Dông Anh, Mê Linh, Soc Son, avec 30% de l'espace qui devra être destiné à l'urbanisation et 70% à la "zone tampon verte".

PPJ devra présenter plus clairement et de manière plus détaillé dans son 3e rapport les méthodes de développement des infrastructures routières, ferroviaires et fluviales, son plan d'évacuation des crues et de préciser plus clairement les quartiers comme l'administration, l'urbain et le centre-ville.

Nguyên Tân Dung a confié au ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement la tâche d'élaborer un rapport d'évaluation de l'environnement pour la capitale, aux organes concernés de préparer les formalités d'invitation des unités de consultation et de création d'un Conseil de jugement de l'Etat pour ce projet de planification globale de Hanoi, qui devra être présenté à l'Assemblée nationale en 2010.

Les frontières administratives de la capitale ont été élargies le 1er août 2008 en exécution d'une résolution de l'Assemblé nationale (12e législature). Hanoi nouveau s'étend sur 3.345 km² et compte 6,23 millions de personnes vivant dans 29 divisions administratives. -AVI