Le succès du premier Congrès national des ethnies minoritaires du Vietnam marquent un nouveau jalon de la voie de développement des ethnies vietnamiennes, a déclaré jeudi le vice-Premier ministre Nguyen Sinh Hung lors de la cérémonie de clôture de cet événement.


Cette dernière a également vu la participation du Secrétaire général du Parti Communiste du Vietnam, Nong Duc Manh, du Premier ministre Nguyen Tan Dung, de la vice-présidente de la République, Nguyen Thi Doan, de la vice-présidente de l'Assemblée nationale, Tong Thi Phong, ainsi que du président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, Huynh Dam.


Lors de ce Congrès de deux jours, les 1.702 délégués représentant les plus de 12 millions de membres des ethnies minoritaires du Vietnam, ont approuvé un rapport politique intitulé "Sous le drapeau glorieux du Parti, la communauté des ethnies vietnamiennes promeut l'égalité, la solidarité, le respect et l'entraide pour un développement commun".


Ce rapport engage les ethnies à promouvoir la démocratie, à édifier le bloc de grande union nationale ainsi qu'à oeuvrer dans le but d'un peuple prospère, d'un pays puissant et d'une société équitable, démocratique et moderne.


A cette occasion, les délégués ont exprimé leur soutien aux positions et politiques du Parti et de l'Etat en matière d'affaires ethniques et d'union nationale. Le Congrès a également salué les contributions des membres des minorités ethniques aux victoires communes de la Révolution vietnamienne.


Les représentants se sont en outre engagés à suivre les conseils du Président Ho Chi Minh afin d'être et de demeurer unis ainsi que de s'entraider dans une solidarité éternelle. Ils ont émis le souhait de voir le Parti et l'Etat continuer de prendre des politiques favorables au développement socioéconomique des minorités ethniques.


Lors d'une conférence de presse donnée après la cérémonie de clôture du Congrès, le ministre Giang Seo Phu, directeur du Comité des minorités ethniques, a annoncé que son organisme accordera une priorité aux politiques de formation de ressources humaines au profit des ethnies minoritaires. -AVI