Des festivals de Quang Binh recoivent des titres du patrimoine national hinh anh 1Le festival traditionnel de course de pirogues sur la rivière Kien Giang. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le festival de tambours du groupe ethnique minoritaire Ma Coong et les courses de pirogues traditionnelles sur la rivière Kien Giang dans la province de Quang Binh ont été officiellement reconnus comme patrimoine culturel immatériel national par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Le ministère a également demandé à l'administration provinciale et aux organisations concernées de gérer correctement ces nouveaux patrimoines nationaux conformément à la loi.

Selon Nguyen Mau Nam, vice-directeur du Département de la culture et des sports de la province de Quang Binh, la reconnaissance de ces événements contribuera à promouvoir le tourisme local.

"Ces deux nouveaux patrimoines culturels immatériels confirment que les minorités foncières et ethniques de la province de Quang Binh conservent encore de nombreuses valeurs culturelles originales étroitement associées à la fabrication et aux activités quotidiennes", a-t-il déclaré. "La reconnaissance créera également des occasions de promouvoir et de présenter les héritages de la province aux amis internationaux."

Le festival traditionnel de course de pirogues sur la rivière Kien Giang dans le district de Le Thuy a lieu chaque année pour encourager l'exercice physique, accueillir une nouvelle saison des inondations et souhaiter des conditions météorologiques favorables et donc, des récoltes exceptionnelles.

Après le succès de la Révolution d'Août 1945, le festival a été célébré parallèlement à la fête nationale du 2 septembre.

Le festival des tambours du groupe ethnique minoritaire Ma Coong dans la commune de Thuong Trach a lieu le 16e jour du premier mois lunaire.

Il implique également de prier pour de bonnes conditions météorologiques, des cultures productives et une vie paisible. C'est aussi une opportunité pour des jeunes  de se rencontrer et de faire connaissance.

Quand la nuit tombe et que la lune se lève, le chef du village récite les prières. Dès que la cérémonie spirituelle se termine, les jeunes commencent à battre un tambour dur et vite jusqu'à ce qu'il soit cassé au petit matin. Les villageois se rassemblent ensuite pour savourer le vin ensemble, tandis que d'autres iront dans la forêt pour parler ou confesser leur amour. Ce festival  est considéré par les Ma Coong comme le plus grand événement de l'année, mettant en valeur les croyances en matière de fertilité.

Deux autres pratiques de la province de Quang Binh ont déjà été reconnues au niveau national: le chant de Le Thuy et le festival du culte du poisson. -CPV/VNA

source