Le secrétaire général du Parti et président Nguyen Phu Trong (à droite) et le sultan Haji Hassanal Bolkiah du Brunei assistent à la signature d'un mémorandum d'accord sur l'utilisation d'une ligne téléphonique directe pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée entre le ministre vietnamien de l'agriculture et du développement rural et ministre des matières premières et du tourisme du Brunei. (Photo: VNA)

 



Hanoi, 27 mars (VNA) - Le Vietnam et le Brunei ont publié une déclaration commune sur la création d'un partenariat intégral lors de la visite d'Etat au Vietnam du sultan Haji Hassanal Bolkiah du 26 au 28 mars.

Selon le document, les dirigeants des deux pays ont souligné que le partenariat intégral récemment établi donnerait un nouvel élan à la coopération bilatérale multiforme, axée sur les domaines de la politique, de la défense et de la sécurité nationale, du commerce et de l’investissement, de l'énergie, de l'éducation, des affaires sociales, des échanges entre les peuples et d’autres domaines d’intérêt commun, ainsi que la collaboration au sein de cadres multilatéraux.

Ils ont assisté à la signature d'un mémorandum d'accord entre le ministre vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural et le ministre des Matières premières et du Tourisme du Brunei, concernant l'utilisation d'une ligne téléphonique d'urgence pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

Les deux parties ont estimé qu'il importait de maintenir les échanges de délégations à tous les niveaux, y compris le Comité mixte pour la coopération bilatérale, dans la recherche d'opportunités de collaboration pour les intérêts communs, tout en renforçant le partenariat et la confiance entre les deux pays.

Ils ont parlé de progrès notables dans l'affiliation à la défense et ont convenu de rechercher des possibilités de coopération plus spécifiques entre les forces de défense des deux pays, couvrant le partage d'informations, l'échange de visites officielles de haut niveau et la mise en place de mécanismes de consultation.

Les deux parties ont accepté de se coordonner et de se soutenir mutuellement lors de forums de défense multilatéraux, en particulier au sein de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), tels que la réunion des ministres de la défense de l'ASEAN (ADMM) et ADMM , ainsi que la réunion des chefs des forces de défense de l'ASEAN (ACDFM) et le Forum régional de l’ASEAN (ARF).

Ils sont convenus d'intensifier leur coopération pour promouvoir le commerce bilatéral de manière plus équilibrée et durable, dans la perspective de l'objectif de 500 millions de dollars américains d'ici 2025.

Ils ont noté avec plaisir les liens d’investissement bilatéraux et réitéré leur ferme soutien à l’accroissement des investissements bilatéraux, en particulier dans l’achat du gouvernement, les services publics, le développement des infrastructures, la pêche, la transformation alimentaire, la fabrication et l’énergie.

Les deux dirigeants ont salué la coopération dans le domaine du travail entre les deux pays et ont chargé le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales et le ministère de l'Intérieur du Brunei d'améliorer la collaboration dans l'intérêt des deux parties.

Ils ont échangé leurs points de vue sur les questions régionales et internationales, et sont parvenus à un consensus sur une coordination étroite pour faire face aux défis mondiaux et régionaux, notamment la criminalité transnationale, les changements climatiques, les catastrophes naturelles, le développement durable et la sécurité alimentaire, des sources d’eau et énergétique.

Ils se sont déclarés ravis de la qualité de la coopération dans les instances régionales et internationales, telles que l’ASEAN et ses mécanismes, la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), la Réunion Asie-Europe (ASEM) et l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Le Vietnam a remercié le Brunei d'avoir soutenu sa candidature au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021.

 Les deux dirigeants ont réaffirmé leur soutien mutuel et leur étroite coopération alors que les deux pays devaient assumer le rôle rotatif de la présidence de l'ASEAN en 2020 et 2021. Ils ont souligné le soutien à une architecture régionale ouverte, transparente, inclusive et fondée sur des règles, l'ASEAN étant au centre.

Ils ont également insisté sur l'importance de maintenir et de promouvoir la paix, la sécurité, la stabilité, la sécurité et la liberté de navigation maritime et aérienne en mer Orientale. La confiance mutuelle doit être renforcée entre les pays concernés, tandis que tous les différends doivent être réglés de manière pacifique sur la base du droit international, y compris de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS).

Toutes les parties doivent se démilitariser et faire preuve de retenue lorsqu'elles mènent des activités susceptibles d'accroître les tensions en mer Orientale, ont-ils déclaré.

Ils ont souligné qu'ils soutenaient la mise en œuvre intégrale et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC), tout en se félicitant des progrès réalisés dans la coopération entre l'ASEAN et la Chine ainsi que dans les négociations pratiques visant à mettre au point un code de conduite en mer Orientale (COC).

 Ils se sont engagés à coopérer pour maintenir un système commercial ouvert, inclusif et fondé sur des règles, ainsi que pour conclure un partenariat économique régional complet qui garantira des avantages pour les pays apparentés en 2019. –VNA