Hanoï, 16 août (VNA) – Lors des séances d’interpellations et de réponse aux interpellations dans le cadre de la 36e réunion du Comité permanent de l’Assemblée nationale, de nombreuses questions ont été abordées concernant les infrastructures de pêche, l’assistance aux pêcheurs, l’adaptation aux catastrophes naturelles, l’apprentissage…

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyen Xuan Cuong. Photo: VNA

Des députés ont demandé au ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyen Xuan Cuong de clarifier les questions liées à la construction de navires de pêche, aux politiques d’assistance aux pêcheurs.

En réponse, il a cité l’arrête 67 avec l’accent mis sur la construction de ports, de zones d’ancrage de bateaux de pêche, de centres de culture ; sur les politiques d’assistance financière et l’application de l’assurance aux pêcheurs. Après cinq ans d’application des politiques d’assistance financière pour développer la flotte de navires, plus d’un millier de navires ont été mis en service.

Cependant, il a reconnu les faiblesses, la responsabilité des organes concernés concernant la qualité et la construction des navires de pêche. Le ministère est en train d’examiner et appliquera des sanctions en cas de découverte des infractions, a-t-il affirmé.

A propos de crédit en faveur des pêcheurs, le ministre a cité les dettes douteuses en la matière causées par l’arrêt de leur travail de la part des pêcheurs. Pour régler cette question, le gouvernement a promulgué l’arrêté 17 portant sur les politiques de développement de l’aquaculture.

Nguyen Xuan Cuong a aussi souligné la nécessité d’enrichir les connaissances sur la résilience aux catastrophes naturelles en faveur des pêcheurs car la zone maritime de Mer Orientale est toujours touchée par les typhons. Il a affirmé demander aux secteurs concernés et aux localités de mener à bien la mission de faire face aux catastrophes naturelles.

Le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Dao Ngoc Dung, pour sa part, a répondu aux questions concernant les travailleurs vietnamiens à l’étranger, l’amélioration de la qualité de l’apprentissage au pays.

En 2018, environ 143.000 Vietnamiens sont allés travailler à l’étranger. Le pays compte actuellement 350 entreprises opérationnelles dans ce domaine. Il a cité des violations de contrats de travail de Vietnamiens à l’étranger, tout en affirmant les efforts et la détermination des secteurs concernés pour les régler.

En ce qui concerne l’apprentissage, il a estimé que deux ans après l’application d’une résolution de l’AN et de directions du gouvernement, ce domaine connaît des progrès précis, contribuant à l’amélioration de la qualité des ressources humaines du Vietnam. En fait, en 2018, 85% d’élèves et d’étudiants ont trouvé l’emploi après leur sortie de l’école d’apprentissage, une hausse de 5% par rapport à 2017. De nombreuses écoles ont signé des accords avec des entreprises pour faciliter la recherche d’emploi de leurs étudiants.

En septembre 2019, le Premier ministre présidera un forum national sur l’amélioration de la qualification professionnelle des travailleurs vietnamiens, a-t-il annoncé. -VNA