Table ouverte avec Thành Long, chantre de la cuisine vietnamienne

Chiêm Thành Long, chantre de la cuisine vietnamienne

Dans le microcosme de la cuisine vietnamienne, Chiêm Thành Long, directeur du Village touristique de Binh Quoi, est connu comme «le chasseur de spécialités vietnamiennes».
Dans le microcosme de la cuisine vietnamienne, Chiêm Thành Long, directeur du Village touristique de Binh Quoi, est connu comme «le chasseur de spécialités vietnamiennes». Au fil des ans, il a collecté plus de 500 délicieux plats traditionnels et 50 sortes de vins et d’alcools, contribuant à la vitalité de l'art culinaire du Vietnam et à sa présentation dans le monde.

Chiêm Thành Long a hérité de sa mère de la passion pour la cuisine. Parce qu'elle était végétarienne, elle demandait souvent à Chiêm Thành Long de goûter les plats. À cette époque, Long était encore petit mais s’est vite passionné pour cette tâche. 

Chiêm Thành Long (2e à gauche) dans le jury d’un concours de cuisine. (Photo: Archive)

Le sort l’a choisi quand il a travaillé au Village touristique de Binh Quoi et a participé en 1998 à la préparation d'un buffet intitulé «La gastronomie des défricheurs du Nam Bô» avec des plats traditionnels, pour célébrer le 300e anniversaire de fondation de Sai Gon (aujourd'hui Hô Chi Minh-Ville).

Pour collecter des recettes délicieuses, il a parcouru de long en large les campagnes du Nam Bô accompagné de chefs et d’experts de cuisine du Village touristique de Binh Quoi. Il a même rencontré des habitants pour apprendre des secrets de préparation. Il est ensuite retourné dans la zone touristique de Binh Quoi pour cuisiner des plats. Lorsqu’il échouait, il retournait dans les localités pour résoudre le problème. Grâce à ses efforts, le buffet a obtenu un grand succès, apportant une grande contribution à la promotion du Village touristique de Binh Quoi.


Chiêm Thành Long et les cuisiniers du Village touristique de Binh Quoi préparant de nouveaux plats

Il a fait de nombreuses recherches sur les plats populaires. Dans le Nam Bô occidental, il a collecté les recettes de plus de 30 plats et a également répertorié une cinquantaine de sortes de vins et d’alcool élaborées aux villages de Vân (province de Bac Giang), Bo Nam (Bac Kan), San Lùng (Lào Cai), Kim Son (Ninh Binh), Bàu Da (Binh Dinh), Hông Dào (Quang Nam) sans oublier le fameux alcool cân au chalumeau du Tây Nguyên (Hauts plateaux du Centre). À l'heure actuelle, il couve l'idée de chercher le vin le plus savoureux du peuple vietnamien, qui sera reconnu "Alcool national".

Selon lui, les plats vietnamiens traditionnels ont conservé leurs goûts typiques. La diversité culinaire y est très grande. Chaque région, chaque localité à des plats très spéciaux. Par exemple, la région montagneuse du Nord et les Hauts plateaux du Centre sont célèbres pour les grillades, le Nord pour ses plats délicats peu épicés. Les plats du Centre sont épicés et leur préparation est pointilleuse. Le Sud est célèbre pour ses poissons grillés servis avec des légumes crus…