Hanoi, 29 juillet (VNA) - La boxeuse vietnamienne Bùi Yên Ly a battu la Russe Ekaterina Gurina sur le score de 30-27 pour remporter une médaille d'or dans la catégorie des 51kg aux Championnats du monde de Muay-Thaï IFMA 2019 en Thaïlande le 28 juillet.

La boxeuse vietnamienne Bùi Yên Ly (droite). Photo : VNA


Ce fut une performance décisive pour Bùi Yên Ly, qui a également remporté une médaille d'argent aux Championnats du monde de Muay-Thaï 2018 au Mexique.

Un peu plus tôt, la boxeuse vietnamienne Huynh Ha Huu Hieu avait remporté une médaille d’or aux championnats.

Huynh Ha Huu Hieu a battu la Philippinne Rudzma Abubakar en finale de la catégorie 45 kg femmes pour remporter le titre.

C’était le premier titre mondial de Huynh Ha Huu Hieu et la première médaille d’or de la délégation vietnamienne aux championnats du monde cette année.

Le Vietnam a également remporté quatre médailles de bronze au tournoi. Ils ont été remportés par Khuat Van Khai chez les hommes de 48 kg, Nguyen Quang Huy chez les hommes de 54 kg, Trieu Thi Phuong Thuy chez les femmes de 51kg et Nguyen Tran Duy Nhat chez les hommes de 60kg.

Le Vietnam a envoyé 17 artistes martiaux de Hanoi, Thanh Hoa, Binh Duong et Hô Chi Minh-Ville à l'événement, qui a attiré plus de 1.000 concurrents dans 15 catégories de poids.

Les Championnats du monde de Muay-Thaï 2019, qui sont également la deuxième épreuve qualificative pour les Jeux mondiaux de 2021 aux États-Unis, se termineront le 29 juillet.

Le Muay-Thaï (ou boxe thaïlandaise) est un sport de combat créé pour les militaires thaïlandais au XVIe siècle. Il est classé en Occident parmi les boxes pieds-poings (BPP), c’est-à-dire les boxes dites «sportives», dont la pratique nécessite beaucoup de volonté et d’assiduité. Le Muay Thaï de haut niveau ou de compétition demande aux pratiquants de bonnes capacités cérébrales et mentales (coup d’œil, intelligence, détermination, volonté, courage…) et de fortes habiletés techniques (souplesse, vitesse, réactivité, puissance musculaire…).-VNA