Caire (VNA) – La ministre égyptienne du Tourisme, Rania Al-Mashat, a affirmé que son ministère collaborera avec l’ambassade du Vietnam en Égypte afin de créer des conditions favorables permettant aux familles des touristes blessés dans l’attentat dans le quartier d’Al-Marioteya à Gizeh, de se rendre en Egypte.

Le bus attaqué à Gizeh transportait des touristes, le 28 décembre 2018. Photo: Reuters

 

Dans une déclaration, elle a adressé ses condoléances à l’ambassadeur du Vietnam, Trân Thành Công, après l’attaque du 28 décembre, faisant quatre morts, dont trois touristes vietnamiens et un Egyptien, ainsi que de nombreux blessés dont 11 Vietnamiens selon les médias égyptiens.

Le même jour, un groupe du Croissant-Rouge égyptien a apporté un soutien psychologique aux victimes vietnamiennes.

Actuellement, l’ambassade du Vietnam en Égypte déploie tous les efforts nécessaires pour venir en aide aux blessés hospitalisés et se coordonne avec les autorités locales pour mener à bien le travail de protection des citoyens.

Trois touristes vietnamiens et leur guide égyptien ont été tués, vendredi 28 décembre, dans l’explosion d’une bombe artisanale au passage de leur bus près du site des pyramides de Gizeh, selon un bilan du parquet général égyptien.

L’attaque, qui s’est produite en fin d’après-midi dans le quartier d’Al-Marioteya à Gizeh, en périphérie sud-ouest du Caire, a aussi blessé dix touristes parmi les quatorze que transportait le bus, a déclaré le ministère de l’Intérieur égyptien. Le chauffeur du bus est également blessé. 

Cette attaque a porté un coup dur au tourisme en Egypte, secteur clé de l’économie. Le pays avait enregistré ces derniers mois un regain dans le secteur du tourisme, avec 8,2 millions de visiteurs en 2017, selon les chiffres officiels. Mais le pays est encore loin des 14,7 millions de touristes de 2010. – VNA