"La conférence restreinte des ministres des Affaires étrangères (AMM Retreat) et les conférences ministérielles associées de l'ASEAN(Association des nations d'Asie du Sud-Est) sont les premières du genre à avoir eu lieu sous la présidence vietnamienne en 2010".


C'est ce qu'a répondu le vice-Premier ministre et ministre des A.E Pham Gia Khiem, lors d'un entretien avec la presse nationale sur les résultats de ces conférences.


Les ministres ont échangé leurs points de vue sur les priorités sur lesquelles devaient s'orienter la présidence vietnamienne. Ils ont affiché un haut consensus avec le Vietnam sur le thème "Vers la communauté de l'ASEAN: de la vision à l'action", a annoncé Pham Gia Khiem.


Ils ont estimé à l'unanimité que 2010 devait être une année d'action dans l'optique de matérialiser les cadres et objectifs déjà fixés comme le processus d'édification de la communauté de l'ASEAN, adopté en octobre dernier lors du 15e Sommet, ou encore la Charte de l'ASEAN, en vigueur depuis décembre 2008.


Les ministres ont estimé que parallèlement à l'accélération des plans du processus d'édification de la communauté de l'ASEAN et de mise en oeuvre de la Charte, l'Association devait accorder une attention particulière à la promotion des initiatives de renforcement de la liaison régionale, de la coopération dans le règlement des problèmes transnationaux tels les calamités naturelles, le changement climatique et le redressement économique post-crise.


Par ailleurs, l'ASEAN devra égalment se concentrer sur la recherche de modalités convenables afin de maintenir son rôle de pivot dans la région et d'élever tant sa position que son influence au sein des forums internationaux comme l'ONU, l'OMC...


"Outre la définition des orientations prioritaires pour la coopération de l'ASEAN en 2010, ces conférences ont permis d'approuver un certain nombre de documents et sont parvenus à des résultats remarquables comme la mise en oeuvre de l'Initiative de connexion de l'ASEAN, approuvée lors du 15e Sommet, et le mécanisme d'activités du Groupe chargé de la connexion de l'ASEAN", a annoncé Pham Gia Khiem.


L'ASEAN devra concentrer ses études sur la connexion interne en terme d'infrastructures, de communication, de télécommunication, de technologies de l'information, de libre déplacement des populations, de commerce..., avant de l'étendre à la région d'Asie de l'Est, en maintenant son rôle de coordinateur dans ce processus.


Les récentes visites par voie routière dans certaines localités thaïlandaises et laotiennes, ainsi que dans celles du Vietnam comme Lao Bao, Huê et Da Nang, ont permis aux ministres aséaniens des Affaires étrangères de témoigner des potentiels de connexion en matière de communication et d'infrastructures de la sous-région du Mékong, base qui permettra d'étendre ce processus de connexion au sein de l'ASEAN.


Les ministres aséaniens des Affaires étrangères ont adopté en principe le projet du Protocole sur le mécanisme de règlement des litiges de l'ASEAN afin d'officialiser les réglementations figurant dans la clause 25 de sa Charte, en s'orientant vers l'élaboration d'un mécanisme de règlement des litiges communs de ses membres. L'Association a mis en place un mécanisme arbitral de règlement des différends, en conformité avec cette fameuse Charte.


Les ministres ont également discuté des orientations d'intensification des relations avec leurs partenaires extérieurs, dont la tenue d'une série de sommets avec ces derniers (Chine, Japon, République de Corée, Inde, Russie, Etats-Unis).


A cette occasion, ils ont approuvé la nomination des ambassadeurs envoyés par certains pays auprès de l'ASEAN que sont l'Allemagne, la Slovaquie, la Suisse, la Hongrie, le Pakistan, le Maroc, ce qui porte à près de 40 le nombre de pays ayant envoyé un chef de mission diplomatique auprès de cette association régionale.


A cette occasion, les ministres aséaniens ont adressé leur message de sympathies au gouvernement et au peuple de Haïti, pays qui a subi récemment un violent séisme ayant engendré de lourdes pertes humaines et matérielles, et ont adopté une attitude positive et de responsabilité envers les efforts de la communauté internationale dans la lutte contre les intempéries.


"On peut dire que ces conférences ont été couronnées de succès. Ce qui constitue un bon début pour les activités de coopération de l'ASEAN en 2010, année où le Vietnam assume sa présidence", a conclu le vice-Premier ministre. - AVI