L'ouverture de la 26ème conférence annuelle du Forum parlementaire Asie-Pacifique. Photo: VNA
 

Hanoï (VNA) - Ce vendredi marque la deuxième journée du 26ème Forum parlementaire Asie-Pacifique (APPF-26).

Au menu des discussions : la promotion de la diplomatie parlementaire pour la paix, la sécurité et la prospérité dans la région et dans le monde ; la lutte contre le terrorisme international et la criminalité transnationale ; les résultats de la Conférence des dirigeants économiques de l’APEC 2017 ; le rôle des parlements dans la promotion de la connexion économique ; la sécurité alimentaire et le développement durable de l’agriculture ; l’assistance aux micros, petites et moyennes entreprises...

Auront également lieu ce vendredi des réunions de différents groupes de l’APPF et des rencontres entre des dirigeants des parlements membres.

L'APPF-26 se tient à Hanoï du 18 au 21 janvier, sous le thème «Partenariat parlementaire pour la paix, l'innovation et le développement durable». Cette conférence marquera une nouvelle période de développement, une nouvelle vision sur le partenariat parlementaire de l’Asie-Pacifique, pour un APPF prônant la paix, l’innovation et le développement durable, et capable de s’adapter aux mutations rapides du monde.

L’APPF a été officiellement formé à Tokyo, au Japon, en 1993. Le forum rassemble maintenant 27 membres, à savoir l'Australie, le Cambodge, le Canada, la Chine, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l'Équateur, les Fidji, l'Indonésie, le Japon, les Îles Marshall, le Mexique, la Micronésie, la Mongolie, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Philippines, la République de Corée, la Russie, Singapour, la Thaïlande, les États-Unis et le Vietnam.

Le mécanisme vise à aider directement l'APEC, en contribuant à la paix, la stabilité et la prospérité dans la région.

L’APPF est un mécanisme qui permet aux parlementaires de discuter de questions d'intérêt commun et d'approfondir leur compréhension de la région ainsi que des intérêts et de l'expérience de ses divers membres. Les travaux du forum portent sur des questions politiques, sécuritaires, économiques, sociales et culturelles, favorisant ainsi la coopération régionale et l'établissement de relations entre et parmi les parlementaires de la région Asie-Pacifique. -VNA