Le ministre des Transports et des Communications Nguyen Van The lors de la séance question-réponse. Photo: VNA
 

Hanoï (VNA) – Dans le cadre de la 5e session de l'Assemblée nationale de la 14e législature, les députés ont effectué le 4 juin à Hanoï la séance d’interpellations  du ministre des Transports et des Communications Nguyen Van The. La séance a été retransmise en direct à la Télévision nationale et à la Radio du Vietnam, attirant l’attention de l’opinion publique.

Selon l’électeur Do Ngoc Giao, architect et expert en aménagement urbain de la compagnie par actions des consultations sur l’architecture de Tay Ho (Hai Ba Trung, Hanoï), les questions données par les députés sont claires et témoignent de leur responsabilité face aux questions brûlantes de la société. Les électeurs s’intéressent aux projets de BOT, notamment les pertes durant le processus de mise en œuvre.

L’électeur Le Duy Tan, de l'arrondissement 6 de la ville de Ca Mau, a hautement estimé le nouveau modèle appliqué lors des séances d’interpellations et de réponse aux interpellations. Les députés et le ministre sont tous succincts lorsqu'ils posent des questions et y répondent.

«En général, le ministre Nguyen Van The répond de manière franche. Cependant, il n’arrive pas à donner des mesures précises pour régler les questions dans le futur », a-t-il estimé.

Huynh Hung Em, vice-président du Comité populaire du district de Cai Nuoc, province de Ca Mau, a constaté que les députés et le ministre témoignaient bien de leur responsabilité. Les contenus discutés entre eux concernent des questions d'actualité comme la sécurité des transports, les mesures pour régler les embouteillages, la planification pour développer les infrastructures de transports, notamment la voie ferrée, la supervision des projets de transport et la construction des stations de BOT, les frais concernés...

Selon les électeurs, en général, le ministre Nguyen Van The a proposé certaines mesures pour régler les problèmes en suspens en matière de direction et de gestion dans les transports et les communications. 

En marge de la session, le député Dang Ngoc Nghia, de la province centrale de Thua Thien-Hue, a estimé que les questions et réponses données lors de la séance d’interpellation du ministre des Transports et des Communications avaient abordé directement les problèmes.

Il a affirmé que les députés avaient montré leur responsabilité en posant des questions sur les sujets d’actualité qui retiennent l'attention de l’opinion publique. Cependant, les réponses du ministre Nguyen Van The concernant les projets BOT (Build-Operate-Transfer ou Construction – Opération – Transfert en français) n’ont pas été satisfaisantes. Le député Dang Ngoc Nghia a demandé au ministre Nguyen Van The et son ministère de réviser tous les projets BOT dans le but d’assurer un consensus au sein de la société.

Le député Nguyen Van Hien, de la province de Lam Dong (Hauts Plateaux du Centre), a souligné que le ministère des Transports et des Communications devrait résoudre les problèmes selon le droit et que les électeurs et députés superviseraient ce travail.

Le député Duong Trung Quoc, de la province de Dong Nai (Sud), a affirmé quant à lui que les solutions avancées par le ministre Nguyen Van The figureraient dans une résolution qui servira de base pour la supervision de l’Assemblée nationale. -VNA