Hanoi (VNA) - Ces derniers jours, selon les statistiques de la Compagnie de sécurité des réseaux BkAv, des dizaines de milliers d'ordinateurs au Vietnam ont été infectés par un cyber virus via l'application de messagerie mobile Messenger de Facebook.

Toutes les 10 minutes, les hackers ont lancé une nouvelle version dudit virus. Il existe sous forme de fichier compressé Zip avec le nom suivant : sex_ video_xxxx.zip. De nombreux utilisateurs de Facebook Messenger voient certains de leurs contacts leur envoyer ce fichier. Par curiosité, ils cliquent et le virus se propage presque instantanément.

Selon la compagnie BkAv, jusqu'à présent, on a enregistré plus de 500 variantes dudit virus qui ont été lancées sur Internet et qui ne cessent d'augmenter. "Le but des hackers est très clair : infecter massivement les ordinateurs pour s’approprier des monnaies virtuelles. Particulièrement, le virus en question est capable de voler les mots de passe des utilisateurs de Facebook", a fait savoir Vu Ngoc Son, un vice-président de la BkAv.

Pour faire face à cette situation, la BkAv encourage les "Facebookeurs" à utiliser des logiciels anti-virus et à changer leur mot de passe. Il faut faire attention aux fichiers suspects partagés et envoyés par Messenger afin d'éviter toute contagion du virus. -CVN/VNA