Manille (VNA) – Le Vietnam a activement participé à la 11e conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM-11) et à la 4e conférence élargie des ministres de la défense de l’ASEAN (ADMM Plus), à Clark, aux Philippines.
 
Le général Ngô Xuân Lich, ministre vietnamien de la Défense (1er rang, à gauche), lors de l'ADMM-11. Photo: QDND

Le ministre vietnamien de la Défense Ngô Xuân Lich a souligné dans son discours que la confiance stratégique et la coopération sincère constituaient les fondements de la paix, de la stabilité et du développement. 

Il a également estimé qu’un environnement vraiment pacifique et stable serait seulement possible si les pays développent une coopération substantielle à travers des activités concrètes.

Abordant la situation des pêcheurs qui ont violé les eaux de certains autres pays en allant pêcher au large, il a déclaré que dans l’attente d’une solution juridique globale à cette question, les pays concernés sont invités à assurer un traitement humain, à exclure tout acte de brutalité ou l’emploi de la force.

Les délégués à l’ADMM-11 ont adopté dix documents conceptuels, dont le programme de travail triennal d’ADMM pour définir la direction de la coopération ADMM pour 2017-2019, a indiqué le général de division Vu Chiên Thang, chef du Département des relations extérieures du ministère vietnamien de la Défense.
  
La conférence a aussi adopté le document de réflexion sur les lignes directrices pour l’interaction maritime pour aider à prévenir les incidents malencontreux dus audans et hors de la Mer Orientale/Mer de Chine méridionale en raison de mauvais calculs, a-t-il poursuivi.
 
Photo de groupe de la 4e Conférence élargie des ministres de la défense de l’ASEAN (ADMM+). Photo: VNA

Les chefs de délégation des pays participants ont signé la Déclaration commune de l’ADMM-11, réaffirmant l’importance du maintien et de la promotion de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté et de la liberté de navigation et et de survol en  en Mer Orientale.

Ils ont également réaffirmé l’importance du renforcement de la confiance mutuelle ainsi que de la prise de mesures pour le règlement pacifique des différends en Mer Orientale, conformément au droit international, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS 1982).

L’ADMM-11 a souligné l’importance de la mise en œuvre complète de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et s’est félicitée de l’adoption et de la modification du cadre du Code de conduite en Mer Orientale (COC). 

Egalement à Clark, l’ADMM Plus a réuni les ministres de la Défense, représentants des ministres de la Défense des pays membres de l’ASEAN et des pays partenaires – Australie, Nouvelle-Zélande, Chine, République de Corée, Japon, Inde, Etats-Unis et Russie.

Les délégués ont affirmé le rôle central de l’ASEAN et apprécié les résultats subtantiels de la coopération dans le cadre de l’ADMM Plus. Ils ont souligné le respect du droit international dans les litiges en mer, tout en exprimant leur soutien au règlement des différends par voie pacifique, conformément au droit international. – VNA