L'Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) contribuera au développement des exportations textiles vietnamiennes. Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) –Les entreprises vietnamiennes doivent activement préparer les meilleures conditions pour tirer parti des préférences offertes par l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP).

C’est ce qu’ont conseillé des experts participant à un séminaire intitulée "CPTPP: opportunités et défis pour les entreprises vietnamiennes" et organisé jeudi à Ho Chi Minh-Ville par le Service municipal de l’Industrie et du Commerce.

Pham Quynh Mai, cheffe adjointe du Département des politiques commerciales multilatérales du ministère de l'Industrie et du Commerce, a déclaré que le CPTPP couvrait un marché de près de 500 millions de personnes et représentait 13,5% du PIB mondial.

« Le CPTPP est un accord de libre-échange stratégique pour le Vietnam et la communauté d’entreprises vietnamiennes car il créera un élan pour s’intégrer plus profondément au marché mondial, attirer plus d’investissements étrangers et établir des relations de libre-échange avec de nouveaux partenaires comme le Canada, le Mexique, le Pérou » a-t-elle déclaré.

Selon elle, le CPTPP devrait permettre au Vietnam de restructurer ses activités d’import-export ainsi qu’à réduire son déficit commercial et sa dépendance à des marchés traditionnels comme l’ASEAN, la Chine et la République de Corée.

Le CPTPP générera également une force motrice pour que le gouvernement vietnamien accélère la réforme administrative, perfectionne les cadres juridico-institutionnels et crée un environnement d’affaires et d’investissements plus favorable pour les entreprises.

Selon Tran Thi Thu Huyen, cheffe du Département de la coopération internationale du ministère des Finances, le CPTPP permettra aux entreprises vietnamiennes de renforcer leurs exportations vers d’autres pays signataires, d’importer des premières matières de haute qualité et les technologies modernes au service de leur production.

Mais la participation au CPTPP entraînant l’entrée de marchandises étrangères, l’application des règlements stricts en matière de protection des droits des investisseurs étrangers et de propriété intellectuelle, augmente également la pression concurrentielle sur les entreprises vietnamiennes.

Pour mieux profiter des préférences offertes par le CPTPP, les experts participants ont conseillé aux entreprises vietnamiennes de se renseigner sur les engagements du Vietnam liés à leurs secteurs, d’intensifier leur coopération avec des partenaires étrangers ainsi que d’élaborer des plans d'affaires à moyen et long terme visant à améliorer la qualité et la compétitivité de leurs produits. -VNA