Le général Ngo Xuan Lich, ministre vietnamien de la Défense (droite) et le directeur général du ministère israélien de la Défense Udi Adam. Photo: VNA

 

Hanoï (VNA) - Le général Ngo Xuan Lich, secrétaire adjoint de la Commission militaire centrale, ministre vietnamien de la Défense a reçu lundi à Hanoï une délégation du ministère israélien de la Défense conduite par son directeur général Udi Adam, venue au Vietnam pour participer au premier dialogue sur la politique de défense entre le Vietnam et Israël.

Lors de la rencontre, le général Ngo Xuan Lich s'est déclaré convaincu que les résultats du dialogue contribueraient à renforcer la compréhension et la confiance mutuelle et à ouvrir des perspectives de coopération plus profonde et plus efficace.

Les dirigeants du ministère vietnamien de la Défense créeront des conditions favorables pour que les deux parties puissent concrétiser leurs accords ainsi que de nouvelles initiatives en matière de coopération en matière de défense, a-t-il affirmé.

Le même jour, le vice-ministre de la Défense, le général Nguyen Chi Vinh, et Udi Adam, ont présidé le premier dialogue sur la politique de défense entre le Vietnam et Israël, au cours duquel ils ont partagé leur points de vue sur des questions régionales et internationales d'intérêt commun et ont discuté des mesures à prendre pour renforcer la défense bilatérale.

Ils se sont déclarés réjouis de bonnes relations entre le Vietnam et Israël ces dernières années. Ce dialogue a été organisé pour la première fois dans le but de concrétiser les engagements pris par les dirigeants et les forces armées des deux pays, de renforcer la solidarité et l'amitié, contribuant ainsi à la paix, à la stabilité et au développement dans la région et le monde.

Les deux parties ont convenues d'accroître les échanges de délégations à tous les niveaux, de maintenir le mécanisme de dialogue sur la politique de défense et d'améliorer l'efficacité du groupe de travail des deux ministères dans la mise en œuvre des accords signés. Ils ont particulièrement insisté sur la collaboration en matière d'éducation et de formation, la considérant comme une passerelle permettant de relier les deux armées.

En outre, les deux armées collaboreront dans le règlement des conséquences laissées par la guerre, la cybersécurité et l'industrie de la défense. -VNA