Colloque sur le projet technique de la JICA visant à aider Ho Chi Minh-Ville à élaborer des politiques contre le changement climatique, le 8 janvier à Ho Chi Minh-Ville. Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Un plan de travail pour 2019 visant à aider Hô Chi Minh-Ville à revoir ses politiques en matière d’adaptation au changement climatique et à actualiser son plan d'action a été convenu lors d’un colloque mardi 8 janvier.

Ce projet technique de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a pour objet de soutenir la planification et la mise en œuvre des mesures d'atténuation appropriées au niveau national (NAMA) dans un mode de mesure, de notification et de vérification (SPI-NAMA) à Ho Chi Minh-Ville.

Lors du colloque à Ho Chi Minh-Ville, le Service municipal des Ressources naturelles et de l’Environnement et des experts japonais ont présenté les résultats des travaux techniques réalisés en 2018.

Le projet a appuyé la préparation d'un nouveau plan d'action sur les changements climatiques pour l’après-2020, lequel met l’accent sur l'utilisation efficiente de l’énergie. Il a également aidé la mégapole du Sud à renforcer ses capacités en matière d’inventaire des émissions de gaz à effet de serre, et à étudier la possibilité d’appliquer des technologies à faibles émissions de carbone dans le secteur des transports.

Les activités menées en 2018 ont contribué à la définition des politiques adaptées aux conditions locales et à tirer des leçons pour la poursuite de la réalisation des objectifs.

Par exemple, une étude conjointe de la ville et de la JICA a identifié un important potentiel d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre à travers la construction de bâtiments économes en énergie. Elle a également recommandé des actions supplémentaires sur la base des expériences de Tokyo.

Selon Jun Ichihara, conseiller en chef du projet SPI-NAMA, dans les temps à venir, la priorité sera accordée à la prévision des tendances d'émissions de gaz à effet de serre et du potentiel d’atténuation des émissions à Ho Chi Minh-Ville, grâce à l’application d’un modèle développé par des instituts de recherche et des universités japonais. Le projet déterminera les actions et les programmes prioritaires de réduction des émissions, analysera les options politiques pour les promouvoir, a-t-il ajouté. –VNA