Photo : cafef

 

Hanoi (VNA) - Selon Bloomberg, la Chine a dépassé les Etats-Unis pour devenir le plus grand marché d'exportation du Vietnam, un autre signe de l'influence croissante de la Chine dans la région.

Bloomberg cite les données du Fonds monétaire international (FMI) selon lesquelles au cours de ces 15 dernières années, les États-Unis ont joué le plus grand rôle dans les exportations du Vietnam. Mais en 2017, ce pays a été détrôné par la Chine.

Ce mouvement s’est renforcé cette année avec un bond des exportations du Vietnam vers la Chine de 33,5% au premier trimestre, contre 20% pour le marché américain, selon le Département général des statistiques.

Dans le contexte où le président américain Trump a tendance à renforcer le protectionnisme commercial, la Chine comble le vide laissé par les États-Unis en stimulant le commerce et l'investissement en Asie du Sud-Est.

"Le centre commercial de l'Asie s'est clairement déplacé des Etats-Unis vers la Chine", a estimé Eugenia Victorino, économiste à la banque ANZ à Singapour. "Le protectionnisme commercial n'est pas bénéfique, et les pays asiatiques reconnaîtront de plus en plus que dans le commerce, la Chine a maintenant plus de poids", a déclaré Bloomberg.

Au cours de la dernière décennie, la Chine a dépassé les États-Unis pour devenir le plus grand débouché des produits de nombreuses économies asiatiques dont le Japon, la République de Corée, la Thaïlande, l'Indonésie et les Philippines.

Selon des données du FMI, entre 2007 et 2017, le chiffre d’affaire à l’export du Vietnam vers la Chine a augmenté de 15 fois pour atteindre 50,6 milliards de dollars en 2017. Dans le même temps, ce chiffre vers les Etats-Unis n’a cru que de 4 fois, à 46,5 milliards de dollars. Ces dernières années, le Vietnam est devenu un des "ateliers du monde", avec un taux de croissance économique de plus de 6%. -CPV/VNA