Une rizière touchée par la salinisation dans la commune de Nam Yen, district d'An Bien, province de Kien Giang. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le gouvernement a récemment ratifié l’option d’investissement du projet d’« Aider des communautés vulnérables ​des zones côtières à améliorer leur résilience aux effets du changement climatique »,  financé sous forme des prêts non​ remboursables ​du Fonds vert pour le climat (Green Climate Fund, GCF), par l’intermédiaire du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

D’une valeur d’environ 42 millions de dollars, le projet sera déployé de 2017 à 2021 dans les huit localités que sont Hanoï, Nam Dinh (Nord), Thanh Hoa, Thua Thiên Huê, Quang Ngai, Quang Binh, Quang Nam(Centre) et Ca Mau (Sud).

L’objectif est de renforcer la résilience des maisons aux effets du changement climatique, de développer les mangroves et de concevoir un système d’information sur les risques de catastrophes naturelles.- NDEL/VNA