L’artiste Truong Minh Thy Nguyên crée son œuvre dans la rue. Photo : http://baoquocte.vn/

Hanoï (VNA) - Dans les yeux de l’artiste belge d’origine vietnamienne, Truong Minh Thy Nguyên, le Vietnam connaît un changement très rapide et plein d’enthousiasme.

« Je pense que le Vietnam possède de grands potentiels artistiques, même plus grands qu’en Belgique. Je trouve que les jeunes vietnamiens sont très talentueux, créatifs et plein d’énergie », a confié Truong Minh Thy Nguyên.

Il est actuellement de retour au pays natal avec des programmes de coopération artistique pour partager ses connaissances dans sa spécialité. Le contenu dominant de sa création artistique réside dans le mélange culturel et la distorsion urbaine.

Une oeuvre de Truong Minh Thy Nguyên. Photo : http://baoquocte.vn

Plus précisément, son projet d’installation « Transformation avec enthousiasme » décrit un portrait poétique de la vie, dont l’insertion entre la tradition et le contemporain, manifestant les changements que les grands centres urbains du Vietnam subissent, avec un regard optimiste, une attitude plaisante et malicieuse. On peut dire que « Transformation avec enthousiasme » porte une vision poétique sur le Vietnam dans sa période de fort développement au travers de la peinture, de la danse et de l’art en général. « Je trouve moi-même ce changement très rapide, je découvre une nouvelle physionomie à chaque retour au pays natal et je veux le manifester dans mon œuvre », a confié Truong Minh Thy Nguyên.

« J’ai utilisé l’image d’une grande crevette symbolisant le futur du centre urbain, avec une vie aisée. Dans mon œuvre, tout le monde verra l’homme à l’opposé de cette grande crevette. Malgré la surprise et la peur devant la dimension grandiose de celle-ci, tout le monde profite de sa saveur ».

Ce projet artistique est mis en œuvre à Hanoi, avec la participation de deux artistes français Pierre Larauzaet Emmanuelle Vincent, chorégraphe français vivant en Belgique. À partir d’octobre, Truong Minh Thy Nguyên participe à des enseignements à Université des Beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville.

Dans l’avenir, il continuera de se déplacer au Vietnam, en souhaitant avoir plus de projets d’échanges avec des artistes vietnamiens pour partager son expérience et mieux connaître la culture de son pays natal. -NDEL/VNA