Le bun bo Hue, un met délicieux du Vietnam. Photo : internet

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Grâce à la technologie de traitement haute pression (HPP), des bols de pho et de bun bo Hue frais pourront être exportés.

Cette information a été publiée par Lam Dao Hung, président du Conseil d'administration du groupe Minh Hung, en marge de la cérémonie, qui s'est tenue le 27 février à Ho Chi Minh-Ville, de signature du projet de construction au Vietnam d’une usine agroalimentaire disposant de la technologie HPP entre les groupes Minh Hung (Vietnam), MHEnviron (Canada) et Avure Technologies (Etats-Unis).

 

Un bol de pho. Photo : internet

 

Cette technologie permet de préserver l’odeur et le goût authentiques des plats traditionnels du Vietnam comme le pho, le bun bo Hue, les produits à base des fruits, etc... et ce pendant 180 jours. L’Amérique du Nord et l’UE seront des marchés cibles du groupe Minh Hung, a annoncé M. Lam Dao Hung.

Selon les prévisions, ladite usine,  représentant un investissement de 500 milliards de dôngs, sera mise en chantier en septembre prochain à Long An et entrera en activité après 9 mois de  travaux.

Pour les Vietnamiens résidant à l’étranger, le « pho » est un lien avec la Patrie. 

À la fin de l'année, les Vietnamiens vivant loin de chez eux se retrouvent souvent pour déguster des plats​ du pays comme le « pho » ou le « banh chung » (gâteau de riz gluant farci de viande de porc et de haricots verts poivrés), des plats traditionnels indispensables au Nouvel An lunaire (Têt Nguyên Dan). -VNA