Le président philippin Rodrigo Duterte. Photo: AFP/VNA

 

Hanoï, 24 juillet (VNA) - Le président philippin Rodrigo Duterte s’est engagé, lundi 23 juillet, lors de son discours annuel sur l'état de la nation, à poursuivre sa guerre contre la drogue, affirmant qu'elle serait "aussi implacable et terrifiante" qu'avant.

Depuis son arrivée au pouvoir il y a deux ans, la police a tué plus de 4.500 trafiquants et consommateurs présumés de drogue, et plusieurs milliers d'autres ont été assassinés par des inconnus que les autorités ont qualifiés de miliciens ou de membres de gangs rivaux.

La police a rejeté les allégations d’organisations de défense des droits humains et les critiques selon lesquelles certaines exécutions étaient sommaires, et qu'il fallait utiliser la force seulement lorsque des suspects armés avaient violemment résisté à l'arrestation.

C'est le 3e discours sur l'état de la nation  de M. Duterte depuis son entrée en fonction en juin 2016. -VNA