Bruxelles (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a rencontré jeudi 18 octobre à Bruxelles  l’ancien ministre belge des Affaires étrangères et chef du groupe de parlementaires du Parti démocrate-chrétien flamand, Steven Vanackere, qui a largement contribué à la croissance de la relation Vietnam-Belgique.
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (droite) et  l’ancien ministre belge des Affaires étrangères Steven Vanackere, le 18 octobre à Bruxelles. Photo : VNA


Le chef du gouvernement vietnamien, en visite officielle en Belgique, a déclaré à Vanackere que le Vietnam et la Belgique avaient convenu d’un certain nombre de mesures pour renforcer leur coopération dans l’avenir, notamment l’accélération de la signature d’un accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam.

Constatant que l’ancien ministre belge avait une riche expérience dans le domaine, le Premier ministre a exprimé l’espoir de recevoir le soutien et la coopération de Vanackere.

Pour sa part, Vanackere a affirmé qu’il était prêt à aider le Vietnam, ajoutant qu’en tant que pays avec certaines influences au sein de l’UE, la Belgique avait une voix forte en ce qui concerne la signature de l’accord.

L’ancien ministre belge des Affaires étrangères a affirmé que le Vietnam et la Belgique avaient un grand potentiel pour promouvoir davantage leur partenariat. Il a déclaré que les entreprises belges ont acquis une certaine expertise dans les domaines comme les ports maritimes et la logistique, ce qui en fait des partenaires appropriés pour le Vietnam.

Dans le même temps, le Vietnam a enregistré divers progrès en matière de croissance durable, tandis que la Belgique compte de nombreuses grandes entreprises dans les domaines de la science et de la technologie. Les deux parties doivent donc se compléter dans ce domaine. La Belgique espère accueillir davantage d’étudiants vietnamiens, a-t-il ajouté. 
 
Vanackere a estimé que l’approbation par le Conseil européen (CE) de l’accord de libre-échange avec le Vietnam témoignait de la bonne volonté de l’UE et de son aspiration à promouvoir cet accord, soulignant que les deux parties devaient maintenir un échange régulier d’informations. 

Le Vietnam devrait fournir de plus amples informations sur ses réalisations et ses efforts en matière de développement socio-économique, avec son gouvernement ouvert et réformateur, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a convenu avec Steven Vanackere du potentiel de coopération substantiel entre les deux parties, y compris en ce qui concerne les atouts du Vietnam en matière d’industrie de la transformation et d’agriculture.

Le chef du gouvernement vietnamien a déclaré que son pays était prêt à importer certains des produits les plus performants de Belgique.

Le Vietnam compte actuellement 250 étudiants post-universitaires en Belgique, a-t-il déclaré, estimant que ce chiffre continuerait d’augmenter, contribuant ainsi à améliorer la qualité des ressources humaines du Vietnam.

Il a déclaré à l’ancien ministre belge que, lors de sa visite, les entreprises des deux pays avaient signé de nombreux accords de coopération d’investissement, tandis que les dirigeants de grandes régions et d’entreprises belges avaient également exprimé leur souhait de favoriser la coopération  gagnant-gagnant au Vietnam.

Déclarant que l’approbation par la CE de l’accord de libre-échange UE-Vietnam était une bonne nouvelle et apporterait des intérêts aux deux parties, il a mis l’accent sur la position du Vietnam consistant à s’intégrer activement au monde. –VNA