Bangkok (VNA) – Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha, a annoncé mardi 19 décembre qu’il allait prendre un décret autorisant les partis politiques à se préparer aux élections prévues l’année prochaine.

Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha. Photo : Reuters

Les grandes formations politiques du pays exhortent depuis des mois le gouvernement à lever l’interdiction faite aux partis de se préparer pour des élections.

Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha a indiqué qu’il pourrait utiliser l’article 44 de la Constitution pour autoriser les partis politiques à parachever le processus d’enregistrement de membres conformément à la loi sur les élections.

Un porte-parole du gouvernement, Sansern Kaewkamnerd, a précisé que le gouvernement allait assouplir sa politique pour faciliter la création de nouveaux partis politiques et l’enregistrement de membres par ceux déjà existants. Cette mesure serait annoncée au début de la semaine prochaine ou avant le 5 janvier 2018.

Le général de division Sansern Kaewkamnerd a précisé que de nouveaux partis pourront enregistrer leur nom, recruter leurs membres. Toutefois, ils devront obtenir le feu vert du Conseil national pour l’ordre et la paix (CNOP) pour élire leur leader et leur comité exécutif.

D’ici à juin 2018, les 69 partis politiques existant à ce jour ne seront pas encore autorisés à tenir leur assemblée générale mais auront le droit de refaire un recensement précis de leurs membres. À partir de cette date, tous les partis politiques auront 150 jours pour se préparer aux élections générales.

Les partis doivent notamment s’assurer qu’ils comptent au moins 500 adhérents afin de pouvoir participer aux élections dont le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha a annoncé qu’elles auraient lieu en novembre 2018. – VNA