La ministre thaïlandaise du Commerce, Apiradi Tantraporn. Photo: internet
Bangkok, 19 octobre (VNA) -  La ministre thaïlandaise du Commerce, Apiradi Tantraporn, a rejeté le 18 octobre les allégations selon lesquelles le pays se livrait à des politiques monétaires injustes pour obtenir des avantages dans les relations commerciales avec ses pays partenaires, notamment avec les Etats-Unis.

Selon la ministre, la Banque nationale de Thaïlande fait face à la critique pour avoir fait trop peu pour limiter l’augmentation du baht.

La Thaïlande risque également d'être accusée par le Département américain du Trésor pour manipulation de devises. Le pays dispose actuellement d'un excédent commercial bilatéral de près de 20 milliards USD avec les États-Unis.

Les exportations de biens et les services représentent 70% de la recette totale de la Thaïlande. Les États-Unis sont son troisième partenaire commercial.

Le baht thaïlandais a augmenté de plus de 8% par rapport au dollar américain, devenant la devise en croissance la plus forte en Asie en 2017. - VNA