Rencontre entre les ministres vietnamien et thaïlandais des Finances. Photo : VNA
 
Bangkok (VNA) – Le ministre vietnamien des Finances, Dinh Tien Dung, a rencontré le 4 avril en Thaïlande son homologue thaïlandais, Apisak Tantivorawong. 

Cette rencontre a eu lieu à la veille de la 23e conférence des ministres des Finances de l’ASEAN (AFMM) et de la 5e conférence des ministres des Finances et des gouverneurs des Banques centrales de l’ASEAN (AFMGM), qui se tiendront à Chiang Rai en Thaïlande.  

Les deux ministres se sont informés de la situation économique de leurs pays. Le ministre thaïlandais a insisté sur l’importance du développement des liens en termes d’infrastructures de paiement, ainsi que de la durabilité financière. Selon lui, il s’agit des priorités de son pays pour 2019, année où la Thaïlande assume la présidence tournante de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est). Apisak Tantivorawong a souhaité que le Vietnam continue de privilégier ces sujets en 2020. 

Le ministre Dinh Tien Dung a annoncé que le gouvernement vietnamien avait créé un comité national pour l’ASEAN 2020 afin que le Vietnam puisse assumer avec succès la présidence tournante du bloc régional l’année prochaine. 

Le même jour, le ministre vietnamien des Finances a rencontré le secrétaire général de l’ASEAN, Jock Hoi. Il a assuré que son ministère et la Banque d’Etat du Vietnam travailleraient ensemble pour accomplir leurs missions en 2020. Il a souligné que le Vietnam suivrait de près la Stratégie globale de la Communauté économique de l’ASEAN pour 2025 (ASEAN Blueprint). 

La 23e conférence des ministres des Finances de l’ASEAN (AFMM), la 5e conférence des ministres des Finances et des gouverneurs des Banques centrales de l’ASEAN (AFMGM), et les événements connexes sont organisés du 2 au 5 avril à Chiang Rai. 

Les conférences ministérielles auront lieu officiellement le 5 avril, pour discuter de la libéralisation des services financiers, du paiement électronique transfrontalier, du rôle des monnaies dans la région... Les ministres devront également travailler avec la Banque asiatique de Développement (BAD) sur la promotion du marché des obligations vertes pour assister les investisseurs et entrepreneurs désireux de recueillir des fonds en faveur des projets respectueux de l’environnement dans la région. -VNA