Hanoi (VNA) – L’agence de police d’enquête du ministère de la Sécurité publique a décidé les 17 et 18 mars d’introduire une instance contre cinq anciens responsables dans une enquête élargie sur l’affaire du magnat de l’immobilier Phan Van Anh Vu et de ses complices, a-t-on appris le 18 mars dudit ministère.
 
Photo : cand.com.vn

La police leur a interdit de quitter leur lieu de résidence, et perquisitionné leurs domiciles dans l’enquête sur l’affaire de violations des réglementations de l’Etat relatives à la gestion et à l’utilisation des biens publics causant des pertes et des gaspillages, et de violations des réglementations relatives à la gestion foncière, sur le fondement des articles 219 et 229 du Code pénal de 2015.

Ces personnes comprennent l’ancien vice-président du Comité populaire de Dà Nang et ancien directeur du Service de la construction de Dà Nang, Nguyên Ngoc Tuân, l’ancien chef adjoint de cabinet du Comité populaire de Dà Nang, Phan Xuân It, et trois anciens chefs d’entreprise.

Elles devront répondre de leur implication dans l’affaire Phan Van Anh Vu, également connu sous le nom de Vu "Nhôm", président du conseil d’administration de la compagnie par actions de construction Bac Nam 79 qui avait été condamné le 30 janvier par le Tribunal populaire de Hanoi à 15 ans de prison. – VNA