Hanoi (VNA) - Une nouvelle saison de fleurs d’échinacée blanche est arrivée à Hanoi. Ces fleurs éclosent massivement pendant 3 semaines. Elles envahissent en ce moment les rues de la capitale, annonçant le retour de l’hiver.

Photo: VOV

Les fleurs d’échinacée blanche annoncent le mois de novembre. Elles sont appréciées pour leur joli nom de «chrysanthème-rossignol», et leur couleur blanche, particulièrement  élégante.

Il existe plusieurs fleurs à Hanoi, mais les habitants de la capitale attendent surtout les fleurs d’échinacée blanche, dont l’éclosion n’a lieu que durant trois semaines.

Photo: VOV


Les échinacées blanches sont essentiellement cultivées dans les villages horticoles de Nhât Tân, de Tây Tuu, derrière le marché aux fleurs de Quang Ba, ou encore sur les berges du fleuve Rouge. Les marchands ambulants achètent ces fleurs dans les jardins et les vendent dans tous les coins de la ville.

Cette année, les fleurs d’échinacée blanche coûtent plus cher que l’an dernier. Un petit bouquet se vend à 80 mille dôngs dans les jardins et 100 mille dôngs dans la rue. Chaque propriétaire de jardin d’échinacée peut gagner facilement entre 60 et 100 millions de dôngs. 

Photo: VOV


Le mois de novembre marque le fin de l’automne avec un soleil très doux. C’est le   moment idéal, pour les jeunes filles de la capitale, qui en profitent pour se faire photographier avec des fleurs d’échinacée blanche. 

Dans toutes les rues, on trouve des vélos chargés de ces fleurs blanches. Les fleurs d’échinacée blanche symbolisent la quiétude qu’on apprécie tant à Hanoi.

Photo: VOV

Quand ces fleurs d’échinacée blanche font leur apparition dans la rue avec les marchands ambulants, on sait que l’hiver arrive. Les Hanoiens les appellent d’ailleurs «les fleurs annonçant l’hiver». – VOV/VNA