Près d’un mois après que deux de leurs compatriotes ont été brutalisés par leur employeur chinois, 49 travailleurs vietnamiens sur le chantier de construction de Khenchela, en Algérie, seront rapatriés à partir de la mi-novembre, apprend-on de sources officielles.

Un représentant de l'ambassade du Vietnam en Algérie rencontre ​des travailleurs vietnamiens sur le chantier de Khenchela.  Photo: VNA

Le premier groupe de 13 personnes sera rapatrié le 15 novembre, et les deux restants, chacun de 18 personnes, les 18 et 20 novembre, selon un accord signé le premier novembre à Alger par la compagnie par actions Simco Sông Dà, qui a envoyé les travailleurs vietnamien en Algérie, et la compagnie chinoise Dong Yi Jiang Su.

Ces travailleurs ont appelé au secours après que deux de leurs compatriotes ont été frappés et blessés, le 16 septembre, par des hommes de Dong Yi Jiang Su pour avoir refusé de recevoir un salaire forfaitaire alors que leur contrat de travail prévoit un salaire journalier et un paiement mensuel.

Simco Song Da s’est entendue avec Dong Yi Jiang Su au sujet de l’indemnisation en dédommagement de la rupture avant terme du contrat de travail des travailleurs vietnamiens, et a demandé à son partenaire chinois d’accélérer les formalités nécessaires pour leur retour.

Depuis l’envoi de ses premiers travailleurs vietnamiens en Algérie en 2013, le Vietnam compte environ 2.400 travailleurs dans ce pays du nord-ouest de l’Afrique, employés en majorité dans la construction, selon le Département de gestion des travailleurs à l’étranger relevant du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales. – VNA