jeudi 17 août 2017 - 06:54:27

Le Vietnam contribue à approfondir le partenariat global Asie-Europe

Imprimer

Hanoi (VNA) – Le Vietnam qui organise mercredi la Conférence sur le renforcement des relations de partenariat global Asie-Europe au 21e siècle, s’emploie à contribuer à approfondir les liens eurasiatiques pour la paix et le développement.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Photo: VNA

Cet événement se déroule à Hanoi en présence de près de 150 délégués au moment où le Dialogue Asie-Europe (ASEM) fête son 20e anniversaire et s’affirme comme un espace de dialogue fondamental entre les deux continents, en matière de politique étrangère.

L’ASEM réunit actuellement 53 membres, dont quatre membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, 12 membres du Groupe des 20, et représente environ 62% de la population de la planète, 57% du PIB mondial et quelque 68% du commerce global.

La participation du Vietnam à l’ASEM en 1996 en tant que l’un de ses fondateurs constitue un pas important dans la mise en œuvre de la politique étrangère d’ouverture, de multilatéralisation et de diversification des relations et d’intégration internationale du pays, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son à la veille de cette conférence.

Le Vietnam est toujours au cours des 20 dernières années un membre dynamique et responsable de l’ASEM, marque des jalons significatifs dans le processus de développement de l’ASEM et contribue à rehausser le rôle et la position du forum, a-t-il indiqué à la presse.

Le pays a contribué et contribue activement à la coopération au sein de cette institution, contribution qui s’est distinguée en particulier par l’organisation réussie en 2004 du 5e Sommet de l’ASEM, de 5 conférences ministérielles entre 2001 et 2012, la présentation de 21 initiatives de coopération Asie-Europe et le parrainage de 24 autres.

Le Vietnam devrait continuer de se coordonner étroitement avec l’ASEAN et les autres membres de l’ASEM pour rechercher des moyens appropriés susceptibles d’approfondir davantage les relations de partenariat intégral Asie-Europe, a déclaré le vice-ministre Bui Thanh Son.

Selon le responsable, il conviendrait de changer nos pensées vers «la contribution, la construction et le façonnage proactifs», avancer des solutions aux dossiers majeurs de l’ASEM tels que l’augmentation du nombre de membres, le renforcement du mécanisme d’activité, l’amélioration de l’efficacité des groupes de coopération sectorielle, assumer les postes clés, organiser des conférences importantes de l’ASEM.

Il faudrait aussi se concilier les intérêts des membres de l’ASEM, dont le Vietnam, pour le développement durable, les changements climatiques, la riposte aux catastrophes naturelles, la formation des ressources humaines, le tourisme, la sûreté et la sécurité de la navigation maritime, de l’aviation, la sécurité des ressources hydriques, alimentaire, énergétique ; et dynamiser la coopération économique.

Dernier point mais non le moindre, il faudrait élever la prise de conscience du rôle de l’ASEM, renforcer la coopération intersectorielle, améliorer le mécanisme d’information, de coordination entre les ministères, branches et les localités, entreprises dans le déploiement des activités relatives à l’ASEM. – VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres