Le PM Nguyen Xuan Phuc lors de la conférence de bilan de la Banque d'Etat. Photo: VNA

 

Hanoi (VNA) - Une conférence de bilan du travail de la Banque d'État en 2016 et de définition des tâches pour 2017 a eu lieu jeudi matin à Hanoi, en présence du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

Le chef du gouvernement a demandé au secteur bancaire de se concentrer sur les branches et secteurs qui contribuent à la croissance, à l'export, et à la création d'emploi. Selon lui, la croissance du crédit doit aller de pair avec sa qualité.

En 2016, les indicateurs monétaires ont connu une hausse selon les orientations fixées par la Banque d'État en début d'année. L'inflation est maîtrisée à 1,87%, contribuant au contrôle de l'indice des prix à la consommation (IPC) ​à 4,74%, inférieur au plafond de 5% fixé par l'Assemblée nationale.

Les taux d'intérêts ​sont restés stables. Certains organismes de crédit ont réduit leurs taux de ​crédit pour soutenir la production. Le marché interbancaire fonctionne correctement grâce à des liquidités en suffisance.

Lors de cette conférence, le Premier ministre Nguyen Xuân Phuc a affirmé que si les ​secteurs portuaires et ​aériens sont le cœur de l'économie, le secteur bancaire est le ​système sanguin de l'économie. Il a apprécié les contributions importantes du secteur au développement socioéconomique de 2016.

Il a également indiqué certaines limitations dans les opérations bancaires. Les taux d'intérêts et les créances douteuses restent élevés, ​et le règlement ​de ces dernières par les banques n'est pas efficace.

Le Premier ministre a demandé à la Banque d’Etat d’être un pionnier parmi les acteurs contribuant ​au maintien de la stabilité de l'économie nationale en 2017, d'employer avec efficience ses ​capacités d'intervention et de pratiquer la politique monétaire idoine afin de maîtriser l’inflation ​en-deçà de 4%, stabiliser l'économie, et réaliser une percée dans le traitement des banques faibles, ce afin de contribuer à atteindre l’objectif de croissance économique.

Le chef du gouvernement a demandé à la Banque d’Etat de ​mettre en oeuvre de façon active, dynamique et prudentielle sa politique monétaire pour une croissance plus élevée, la stabilité du marché des changes et le maintien de la parité du dông vietnamien.

Il a demandé à la Banque d’Etat de veiller à une croissance rationnelle du crédit dès ce début d’année, d’accorder des crédits dans les secteurs prioritaires, d'améliorer la qualité du crédit et de contrôler sa structure.

La Banque d’Etat devra réduire les taux d’intérêts, lever les difficultés et perfectionner les institutions et la réglementation juridique ​au soutien effectif ​du processus de restructuration des organis​mes de crédit et le ​règlement des créances douteuses, a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. - VNA