Dans une usine de confection pour l'exportation. Photo: VNA
 

Hanoi (VNA) -  Lors des premiers jours du Nouvel An 2017, des économistes étranger ont prévu que le Vietnam continuera d’être un point lumineux en termes de croissance économique en Asie du Sud-Est et, plus généralement, dans le monde.

Selon le quotidien malaisien « The Star Online », en 2017, le Vietnam restera toujours l'une des économies ​de plus forte croissance dans le monde, avec ​une augmentation de ​ses exportations, tandis que la récession économique mondiale ​a eu des effets négatifs sur Singapour et la Chine.

Selon ce journal, l’autorisation par le Vietnam ​de cré​ation de grandes entreprises, comme Samsung Electronics Co., en a fait un centre international d’export de produits électroniques.

La Banque d’Asie pour le Développement (BAD) a prévu qu’en 2017, le Vietnam connaîtra une croissance économique de 6,3%. Selon Frederic Neumann, co-directeur du Centre d’études économiques d’Asie de la HSBC Hongkong (Chine), le Vietnam maintiendra une forte croissance dans les quelques années à venir, en augmentant ses parts de marché sur le marché mondial. Les compagnies étrangères continueront ​d'investir au Vietnam ​en raison de sa main-d’œuvre bon marché et qualifiée, a-t-il ​indiqué, ajoutant que le Vietnam a ​de brillantes perspectives et est désormais l'une des plus grandes économies d'Asie.

L’agence Bloomberg a également indiqué que c’était la première fois qu’au cours de ces deux dernières années, les actions des entreprises vietnamiennes étaient plus appréciées que celles des pays voisins en Asie du Sud-Est. Cela est dû aux indices économiques stables et à la stabilité politique du ​Vietnam. Selon cette agence, le temps favorable ​pour les groupes étrangers d’augmenter leurs investissements au Vietnam, car le gouvernement ​de ce dernier accél​ère ​l’actionarisation des grandes entreprises publiques.

Par ailleurs, la presse internationale a également livré ses prévisions ​des risques ​pouvant affecter la croissance vietnamienne.

Le site Business Insider a estimé que, malgré ses résultats impressionnants, le Vietnam doit faire face à plusieurs défis ​concernant sa politique monétaire ​souple, dont le ratio de créances douteuses de son système bancaire.

Les experts du groupe financier Crédit Suisse ont indiqué que la politique du nouveau président élu des Etats-Unis, Donald Trump, pourrait menacer l’économie vietnamienne. -VNA