Le président Tran Dai Quang lors du colloque. Photo : VNA
 

Hanoï (VNA) – « L’administration publique au niveau tant central que local créera des conditions optimales et assumera ses engagements ​afin que les investisseurs et, plus particulièrement les Américains, ​connaissent un succès durable sur le long terme au Vietnam », a déclaré le président Tran Dai Quang, lors d’un colloque sur les relations entre le Vietnam et les Etats-Unis dans le commerce et l'investissement.

Ce colloque, intitulé « Perspectives du Vietnam et des Etats-Unis en 2017 et les années suivantes », a été organisé conjointement le 19 mai à Hanoï par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI) et la Chambre de commerce américaine au Vietnam (AmCham). Il a permis aux entreprises vietnamiennes et américaines de discuter du développement des relations bilatérales dans le commerce et l’investissement, de l’innovation dans le secteur de la santé, du développement du marché financier, de l’investissement dans les infrastructures, des technologies de l’information…

Dans son discours, le président Tran Dai Quang a souligné les acquis du Vietnam depuis le lancement de la politique du Renouveau en 1986, outre ses objectifs de croissance verte, de renouvellement de son modèle de croissance, d’amélioration de la compétitivité, de développement durable, ​avec des objectifs d'un PIB de 350 milliards de dollars et un revenu per capita de 3.200 à 3.500 dollars en 2020.

Appréciant les contributions des investisseurs étrangers, dont les Américains, le chef de l’Etat a indiqué que nombre de groupes américains connaissaient le succès au Vietnam. Les Américains occupent actuellement le 8 rang parmi les investisseurs étrangers au Vietnam. Le commerce entre les deux pays n’a cessé de se développer pour atteindre 52 milliards de dollars en 2016, contre 15 milliards en 2008. L’année dernière, les exportations américaines se sont élevées à plus de 10 milliards de dollars, soit une croissance annuelle de 43%. Les groupes PetroVietnam et ExxonMobil ont signé deux accords d’une valeur totale de 10 milliards de dollars qui devraient faire des Etats-Unis l’un des plus grands investisseurs au Vietnam.

Selon le président Tran Dai Quang, les relations vietnamo-américaines se sont développées rapidement, et la confirmation de participation du président Donald Trump au prochain Sommet de l’APEC en 2017 au Vietnam témoigne de l’intérêt des Etats-Unis pour l’approfondissement des relations bilatérales.

« L’Etat vietnamien encourage les sociétés américaines à investir au Vietnam et donnera des conditions favorables à la coopération bilatérale dans les secteurs de l'énergie, des infrastructures, de la finance, de l’éducation, du tourisme… ». a-t-il affirmé, ajoutant que le Vietnam souhaite exporter aux Etats-Unis davantage de produits agricoles et aquatiques, de bois et produits dérivés, de textile et d'habillement, de biens de consommation, et en importer des technologies avancées.

Le chef de l’Etat s’est déclaré convaincu que le succès de la coopération économique sera une base importante pour renforcer le partenariat intégral entre les deux pays.

L’ambassadeur des Etats-Unis au Vietnam, Ted Osius, a insisté sur l’intérêt des entreprises américaines ​d’acc​éder au marché vietnamien. Selon lui, elles sont conscientes des engagements en termes de réformes du Vietnam, et sont convaincues que ces efforts seront poursuivis. ​Le directeur exécutif de l’AmCham au Vietnam, Adam Sitkoff, a déclaré son soutien ​d'un accord de libre-échange entre les deux pays. -VNA