La ministre de la Santé Nguyen Thi Kim Tien en visite à l'Hôpital national des maladies tropicales. Photo : VNA

Ces 30 dernières années, le Vietnam a réalisé des avancées remarquables en matière de lutte contre les épidémies, a affirmé le chef du Département de médecine préventive du ministère de la Santé, Tran Dac Phu.

« La plus importante avancée de ces trois dernières décennies, c’est que le Vietnam est déjà en mesure de dépister et de superviser une épidémie pour un traitement efficace », a-t-il souligné lors d’une interview avec la VNA.

Cela a abouti à la maîtrise puis à l’élimination de plusieurs maladies dangereuses. Ainsi, le Vietnam a éradiqué la variole en 1978, la poliomyélite en 2000 et le tétanos chez les nouveau-nés en 2005. Depuis 2002, aucun cas de peste n’a été recensé. Le programme élargi pour l’immunisation, avec des vaccins contre de nombreuses maladies, a permis de les contrôler, de diminuer fortement le taux d’affection et de mortalité.

Concernant les maladies émergentes, le Vietnam a été l’un des premiers pays à contrôler le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), les grippes A (H5N1) et A (H1N1). Il est également parvenu à empêcher l’entrée sur son sol de la grippe A (H7N9), du virus Ebola et du Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV).

Soulignant l’importance de la médecine préventive, Tran Dac Phu a annoncé que ce système continuera d’être modernisé, au niveau tant central que local, pour découvrir rapidement des maladies et intervenir activement, empêcher tout risque de grande propagation.

Parallèlement, les opérations de vaccination avec de nouveaux vaccins seront multipliées. La priorité sera accordée aux personnes vulnérables, notamment les enfants et les populations des zones reculées.

A cette occasion, le chef du Département de médecine préventive a appelé à l’investissement dans la modernisation du matériel et le développement des ressources humaines, ainsi qu’au resserrement de la coopération avec la communauté internationale. Selon lui, en août 2015, le ministère de la Santé organisera une conférence internationale sur les maladies transmises de l’animal à l’homme, pour illustrer les efforts du Vietnam, son engagement et sa responsabilité dans la lutte contre les maladies émergentes. -VNA