Photo : Internet
 

Hanoï (VNA) - Les exportations de fruits et légumes ont explosé. Cette information a été communiquée durant un colloque sur les perspectives de l’agriculture vietnamienne en 2017, organisé le 24 mai à Hanoï.

Selon Le Van Binh, chef adjoint du Département de l’Économie du Bureau de l’Assemblée nationale, les exportations nationales de fruits et légumes ont atteint 2,46 milliards de dollars en 2016, soit une croissance de 33,6% sur un an. Il s’agit d’une progression exceptionnelle en matière d’export, sachant que le succès de ces produits est le même sur le marché domestique. La Chine demeure le premier importateur de fruits et légumes vietnamiens.

Selon l'Institut de politiques et de stratégies agricoles et de développement rural du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, ces dernières années, la filière des fruits et légumes est devenue l’un des premiers segments de l’agriculture vietnamienne, avec une progression annuelle constante du chiffre d’affaires à l’export et une multiplication des débouchés.

L'intégration ​internationale apporte plus d'opportunités aux exportations nationales de ces produits qui, néanmoins, rencontrent des obstacles d’ordre technique, en particulier des procédures ​de contrôle phytosanitaire et une réglementation complexe et exigeante en matière de sécurité ​sanitaire des aliments, d’autant plus difficiles que la production au Vietnam n’est pas industrielle, ce qui entraîne d’inévitables variations de qualité. Pour remédier à cette situation, en dehors des considérations de gestion de la production, l’investissement dans les infrastructures, la planification et la création d’une chaîne de la production aux consommateurs, ainsi que des formations à l’export pour les entreprises, sont particulièrement nécessaires. -CPV/VNA