Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh (droite) et le ministre cambodgien de l’Intérieur Samdech Krolahom Sar Kheng président la 8e conférence sur la coopération frontalière. Photo: VNA

La 8e Conférence sur la coopération et le développement des provinces frontalières Vietnam-Cambodge est un mécanisme important qui concerne directement les provinces limitrophes vietnamiennes et cambodgiennes, contribuant à promouvoir les relations bilatérales, a estimé ​Le Hoai Trung, vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères.

Lors de cette conférence qui a eu lieu​ le 28 octobre ​à Ho Chi Minh-Ville sous ​l'égide du vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, et du ministre cambodgien de l’Intérieur, ​Samdech Krolahom Sar Kheng, les deux parties ont ​apprécié les réalisations obtenues, notamment l'élaboration des mécanismes et des lois sur les relations bilatérales dans les zones frontalières, a-t-il indiqué au correspondant de l'Agence vietnamienne d'information.

Selon ​Le Hoai Trung, également chef de la délégation vietnamienne participant à cette conférence, le Vietnam et le Cambodge sont convenus de poursuivre le perfectionnement des politiques et du cadre juridique dans des secteurs comme le commerce, les finances, le transport et les communications, la poste et les télécommunications, la santé, la défense et la sécurité.

Ils ont proposé des mesures concrètes pour soutenir l'éducation, le commerce frontalier et l'échange de produits entre les habitants des zones frontalières, renforcer leur coordination afin de mieux gérer les frontières communes et améliorer la conscience ​de la population sur sa protection. Les deux parties ont également abordé les lacunes à combler dans le futur.

Conversant avec le correspondant de l'AVI, Prum Sokha, secrétaire d’Etat du ministère de l’Intérieur et chef de la délégation cambodgienne pour cette conférence, a souligné les ​résultats obtenus lors de ​celle-ci, notamment les mesures ​de développement des provinces frontalières et d'approfondissement de la compréhension et de la confiance mutuelles.

Cette rencontre portait essentiellement sur l’intensification de la coopération économique bilatérale, a-t-il rappelé. -VNA