Le vice-Premier ministre cambodgien Sar Kheng (gauche) et son homologue vietnamien Pham Binh Minh. Photo: VNA


La 8e Conférence sur la coopération et le développement des provinces frontalières Vietnam-Cambodge, qui a eu lieu les 27 et 28 octobre à Ho Chi Minh-Ville, a adopté un communiqué conjoint. L’Agence vietnamienne d’Information tiens à en présenter ci-dessous des extraits.

La 8e Conférence sur la coopération et le développement des provinces frontalières Vietnam-Cambodge a été coprésidée par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh, et le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur du Cambodge, Sar Kheng.

Les deux parties ont apprécié les visites réciproques de hauts dirigeants depuis la 7e conférence et la croissance continue de la coopération économique bilatérale. Elles ont affirmé leur volonté de porter rapidement le commerce bilatéral à 5 milliards de dollars, en favorisant les échanges commerciaux et les investissements transfrontaliers.

Les deux parties ont déclaré leur soutien à la coopération et aux échanges d’informations entre les provinces frontalières afin de mieux contrôler les passages de personnes, de véhicules et de marchandises. Elles ont convenu de moderniser des postes frontaliers, de développer les infrastructures dans les zones frontalières, de renforcer la coopération dans l’agriculture, la sylviculture et la pêche.

Le Vietnam étudiera la possibilité de vendre de l’électricité à des zones frontalières du Cambodge selon une proposition du Royaume. Le Cambodge continuera de créer des conditions favorables aux investisseurs vietnamiens pour qu’ils puissent mettre en œuvre des projets hydroélectriques sur son sol.

Dans la santé, les deux parties multiplieront les échanges d’expériences et d’informations pour prévenir et éliminer les risques d’épidémies, notamment dans les zones frontalières. Les provinces frontalières du Vietnam continueront de favoriser l’arrivée des Cambodgiens pour bénéficier des soins de santé aux mêmes frais que les Vietnamiens. Elles assisteront également les provinces frontalières du Cambodge dans la formation de ressources humaines et la modernisation des équipements médicaux.

Les deux parties encourageront les provinces frontalières à s’entraider dans la formation des ressources humaines, à organiser des activités culturelles et sportives afin de renforcer la compréhension mutuelle, et à coopérer dans le tourisme.

Les deux parties poursuivront leurs efforts afin de résoudre les questions frontalières selon les conventions et accords déjà conclus.  Lors de la conférence, elles ont convenu d’accélérer la délimitation et le bornage de la frontière terrestre commune pour établir une frontière de paix, d’amitié, de coopération et de développement.

Les deux parties ont également décidé de resserrer leur coopération dans la sécurité et la défense afin de garantir la sécurité dans les zones frontalières. Elles ont réitéré leur engagement de ne laisser aucune force hostile utiliser le sol de l’un pour porter atteinte à la sécurité et à la stabilité de l’autre.

Le Vietnam apprécie la coopération du gouvernement cambodgien pour assurer les droits et intérêts légitimes des ressortissants vietnamiens au Cambodge.

La 9e Conférence sur la coopération et le développement des provinces frontalières Vietnam-Cambodge aura lieu en 2016 au Cambodge. -VNA