Les World Press Photo Awards 2013, véritable Pulitzer du photojournalisme, viennent d’être décernés à Amsterdam, aux Pays-Bas. Pour la première fois, une photographe vietnamienne, Nguyên Thanh Hai également connue sous son nom d’artiste Maika Elan, a remporté le premier prix dans la catégorie «Enjeux contemporains - reportage» avec sa collection consacrée aux homosexuels vietnamiens.

Deux jeunes filles, en couple depuis un an, regardent la télévision pour se détendre après la classe. Cette prise de vue du 22 juin 2012 à Dà Nang, ville du Centre du Vietnam, est l’une de la série " The Pink Choice " (Le choix du rose), qui a remporté le premier prix de la catégorie "Enjeux contemporains - reportage" du plus prestigieux concours de photojournalisme. Cette série comprend 12 photographies prises durant deux années passées plongées dans l’intimité de couples homosexuels vietnamiens.

" J’aime exploiter jusqu'au bout la nature de l'amour et de la vie amoureuse. Je ne veux pas en revanche exploiter les différences d’apparence de ces homosexuels, et encore moins des éléments sensationnels ou choquants des diverses expressions de l'amour au sein des couples de même sexe, en particulier chez les transsexuels ", confie Nguyên Thanh Hai. Ce que la jeune photographe désire, c’est tout simplement de retracer les moindres témoignages d'affection chez ces personnes. " J’ai envie de montrer comment ils expriment leurs sentiments, et ce que je veux souligner ici, c'est que l'amour ou l’intérêt qu'ils ont l’un pour l’autre n’est aucunement différent des autres ". 

Née en 1986, Maika Elan était encore jeune lorsqu’elle a réalisé cette collection " The Pink Choice ". Un projet ambitieux, lancé début 2011 grâce au soutien financier du Fonds culturel danois, qui a fait ainsi honneur au photojournalisme vietnamien. Le fait d’être la première Vietnamienne lauréate du plus grand concours annuel de photographie de presse de l’organisation World Press Photo (WPP) est une trop grande gloire, survenue de manière totalement imprévue pour une jeune photographe n’ayant que peu d’expérience personnelle et professionnelle. Mais de fait, un regard rétrospectif sur son parcours professionnel encore bref mais décidé permet d’espérer de cette jeune femme un grand succès international. 

Nguyên Thanh Hai

Ces 12 photographies de Maika relèvent d’un projet de photographie documentaire, réalisé entre 2011 et 2012, qui comprend 70 clichés sur les homosexuels au Vietnam. Durant ces deux années, elle a observé avec patience, partagé et sympathisé avec ces personnes, devenant même une amie proche. Un total de soixante-dix couples, c’est-à-dire 140 personnes d’âge, de statut, de conditions et de situation divers exprimant chacun leur amour de différentes manières, qui ont livré à Maika leurs moments de bonheur qu’ils ont encore trop souvent du mal à assumer en public...
103.000 clichés en lice

Cette édition du World Press Photo Award 2013 a suscité l’envoi de plus de 103.000 photographies, soumises à un jury composé de 19 professionnels du photojournalisme et de la photographie documentaire qui a récompensé 54 photographes de 32 nationalités différentes dans dix-huit catégories, sur les 5.666 photographes de 124 nationalités différentes ayant participé à cet évènement professionnel mondial. – AVI