La 7e réunion de haut niveau sur la santé et l'économie à Ho Chi Minh-Ville. Photo : VNA


Ho Chi Minh-Ville (VNA) – La santé est l’un des domaines importants dans la coopération au sein de l’APEC, a estimé Mme Kathryn Clemans, conseillère aux coprésidents du conseil d'administration du Forum sur l'innovation en sciences de la vie de l’APEC (LSIF) à l’issue de la 7e réunion de haut niveau sur la santé et l'économie, qui a eu lieu les 23 et 24 août à Ho Chi Minh-Ville, sous l’égide de la ministre vietnamienne de la Santé Nguyen Thi Kim Tien.

Cet événement a couronné de succès, a-t-elle souligné en estimant que c’était la première fois que les économies membres de l’APEC menaient des discussions profondes sur l’investissement dans la santé. Il faut chercher à investir  dans la santé de manière la plus efficace, a-t-elle ajouté.

Le directeur régional chargé de la Communication et des Affaires publiques de Janssen Asia Pacific, James Smith-Plenderleith a partagé le même point de vue avec Mme Kathryn Clemans, en affirmant le succès de cette réunion.

« Réunissant des experts de la santé et des finances, ainsi que des organes publiques et privées, au cours des deux jours, la réunion nous a fourni des informations concernant des moyens financier et le développement des systèmes de santé, en particulier la santé communautaire », a remarqué M. James Smith-Plenderleith.

La réunion a permis aux économies membres de l’APEC de discuter de la mise en œuvre du programme « Pour une Asie-Pacifique en bonne santé vers l’an 2020" qui appelle les économies régionales à développer les systèmes de santé durables et performants pour améliorer la santé et le bien-être social, a noté James Smith-Plenderleith.

Quant à Mme Leonita P. Gorgolon, directrice du Bureau régional de santé des Philippines, elle a tenu en haute estime des expériences des économies membres de l’APEC dans l’utilisation efficace des ressources financières pour la santé. Il faut citer le modèle d’assurance-santé pour tous les habitants du Vietnam, la mobilisation de toutes les ressources sociales pour investir dans la santé du Japon…

« Nous voulons partager des expériences des Philippines dans la mise en œuvre du modèle de soins de santé mené par le secteur privé, un modèle efficace pour apporter aux habitants des meilleurs services», a précisé Mme Leonita P. Gorgolon.

La 7e réunion de haut niveau sur la santé et l'économie a discuté de la couverture de soins de santé pour toute la population. Les économies membres ont convenu que l’investissement à la santé était l’investissement au développement.

Des investissements appropriés constituent un levier pour l’essor économique. Les ressources des finances du budget d’Etat et l’assurance sociale sont considérés comme la base pour la couverture de soin de santé de la population. En outre, il faut s’intéresser aussi à élever l’efficacité de l’utilisation de ces ressources. Enfin, les économies membres de l’APEC ont réaffirmé leur engagement de réaliser l’initiative « Pour une Asie-Pacifique en bonne santé vers 2020 ».

Les résultats de cette réunion seront introduits dans la Déclaration commune et des recommandations pour les sousmettre à la Conférence des ministres des Finances de l’APEC prévue en octobre prochain à Hoi An (dans la province de Quang Nam, au Centre) et au Sommet de l’APEC en novembre à Dà Nang (au Centre).

Cette réunion, organisée par le Groupe de travail de la santé (HWG) et le Forum sur l'innovation en sciences de la vie (LSIF), a réuni la participation d’environ 200 délégués venus des 20 économies membres de l’APEC dont des ministres, des responsables des ministères de la Santé, des représentants des institutions onusiennes, des organisations régionales et internationales comme Banque mondiale (BM), Organisation internationale de la Santé (OMS), Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) , Programme des Nations unies pour le développement (UNDP), Conseil consultatif des entreprises de l'APEC (ABAC). -VNA