Photo: Internet
Hanoi (VNA) - La naissance de la Communauté économique de l’Asean (CEA) a créé un marché unique dans une région de 10 pays membres, de 600 millions de personnes et d'un PIB de près de 3 milliards de dollars, permettant aux entreprises de tirer profit des accords de libre-échange (ALE) et de la suppression des taxes douanières.

De nombreuses entreprises vietnamiennes en ont profité pour accélérer leurs exportations vers ce grand marché.

Entreprise ayant de bonnes expériences d’exportation vers les Etats-Unis et des pays membres de l’UE, la société de porcelaine - céramique et de produits artisanaux de Quang Vinh (à Hanoi) s’est intéressée de près au marché aséanien depuis la naissance de la CEA fin 2015. Actuellement, ses produits sont présents sur le marché laotien. Et la société envisage de promouvoir ses activités dans les autres pays de la région dans les temps qui viennent. 

La société de plastique Dai Dông Tiên, quant à elle, a renforcé ses exportations vers la Thaïlande et le Myanmar. Son chiffre d’affaires sur ces deux marchés a connu une croissance continue ces dernières années. 

De nombreuses marques vietnamiennes comme les lampes Diên Quang, l’acier et les produits en acier Hoa Phat, les friandises Bibica, les stylos Thiên Long, les boissons Bidrico, les sauces au piment Cholimex, les câbles électriques de la compagnie par actions de l'électromécanique Trân Phu… se sont faites une place dans de nombreux pays aséaniens. 

A part le pétrole brut et le riz, les deux premiers produits d’exportation du Vietnam vers l’ASEAN, d’autres produits comme textile-habillement, chaussures, produits aquatiques, café, caoutchouc, acier et fer, produits électroniques… ont réussi à s’affirmer sur le marché aséanien. 

En janvier et février, les exportations nationales de marchandises de toutes catégories vers l’ASEAN se sont chiffrées à 2,9 milliards de dollars, soit une croissance de 16% en un an. -CPV/VNA