Vientiane (VNA) - La 48e Conférence des ministres de l’Economie de l’ASEAN (AEM 48), tenue le 3 août à Vientiane au Laos, en présence du secrétaire général de l’ASEAN Lê Luong Minh, a convenu de questions importantes.

Les ministres et vice-ministres participent à l'AEM 48. Photo: THX/VNA

 

Les ministres ont adopté ​ les cadres de facilitation du commerce de l’ASEAN, de gestion de la sécurité sanitaire des aliments de l’ASEAN, le cadre institutionnel de l’ASEAN sur l’accès aux sources financières pour les PME et les très petites entreprises, et l’agenda sur les start-up au sein de l’Association…

Ils ont échangé des points de vue sur les évolutions récentes dans le monde et les impacts sur les activités économiques et les programmes d’intégration régionale, affirmant que l’ASEAN a obtenu des acquis importants et positifs dans ses initiatives d’intégration.

Soulignant l’importance de 2016 – la première année de la création officielle de la communauté économique de l’ASEAN (CEA) – les ministres ont mis l’accent sur la nécessité d​e renforcer les engagements de l’Association vers une intégration plus profonde selon le Plan global de la CEA 2015.

Ils ont exprimé leur inquiétude devant la tendance baissière de l'économie mondiale, ce qui créera des défis dans les activités économiques dans la région. Cependant ils se sont réjouis de l’augmentation de la valeur des échanges commerciaux de l’ASEAN avec 2.280 milliards de dollars en 2015 et du montant des investissements directs étrangers dans la région avec 120 milliards de dollars l’année dernière.

Selon les ministres, malgré la promotion des activités économiques de l’ASEAN en 2015, l’économie régionale fait face à des risques intérieurs et extérieurs en raison de la récession économique de la Chine et de l’événement du Brexit.

Les ministres ont réaffirmé ​leurs engagements d'appliquer la feuille de route globale de la CEA 2025, soulignant la nécessité d'une supervision efficace en la matière.

Ils se sont félicités ​que le Laos, à la présidence ​tournante de l’ASEAN ​cette année, a accordé des priorités au programme d’intégration économique de l’ASEAN selon la feuille de route globale de la CEA d'ici 2025.

Ils ont salué l’approbation​ de la Déclaration de Paksé par les ministres du Tourisme de l’ASEAN sur la feuille de route stratégique de développement des zones touristiques écologiques et des couloirs économiques.

Les ministres ont réaffirmé ​leurs engagements ​de diminuer l​es écarts de développement via ​le Plan d’action de la conférence des hauts officiels de l’économie du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam (CLMV) et l’Initiative d’intégration économique de l’ASEAN pour aider ces pays à rehausser leurs compétences dans l’exécution des engagements et intensifier le processus d’intégration régionale.

Ils ont également vanté les évolutions positives dans l’amélioration des accords de libre-échange avec les partenaires de dialogue et lors des négociations de l’Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP)…

Une série de réunions de consultation entre les ministres de l’Economie de l’ASEAN et des pays partenaires se déroulent le 4 août dans le cadre de l’AEM 48. -VNA