Hanoi, 1er juin (VNA) – Le président de la République Trân Dai Quang a déclaré à une délégation de la Commission des forces armées du Sénat américain conduite par son président, le sénateur John McCain, a exprimé le désir de promouvoir le partenariat intégral entre les deux pays.
 
Le président Trân Dai Quang (droite) serre la main du sénateur John McCain, président Commission des forces armées du Sénat américain. Photo : VNA

Saluant la visite au Vietnam du sénateur John McCain, il a apprécié et remercié le sénateur John McCain et les amis américains pour leurs contributions importantes à la promotion des relations de plus en plus approfondies, effectives et efficaces entre les deux pays, sur le plan tant bilatéral que régional et international.

Le Vietnam considère les États-Unis comme l’un de ses partenaires importants et souhaite continuer de promouvoir le partenariat intégral Vietnam-États-Unis sur la base du respect des institutions politiques de chaque pays, de l’avantage réciproque, pour la paix, la stabilité et le développement dans la région, a affirmé le chef de l’État vietnamien.

Dans cet esprit, il a proposé au Congrès américain de poursuivre son soutien à l’abolition du programme d’inspection des silures du Département américain de l’agriculture, à renforcer les liens commerciaux dans le sens où les États-Unis maintiennent leurs importations en provenance du Vietnam en travaillant pour faire pénétrer leurs produits dans le marché vietnamiens.

Le président Trân Dai Quang a également demandé aux États-Unis de continuer d’assister le Vietnam dans la finition du nettoyage de l’aéroport de Dà Nang et le déploiement de l’assainissement de l’aéroport de Biên Hoà, de renforcer la coopération dans la recherche et le sauvatage, le secours en cas de catastrophe, de promouvoir la coopération dans l’industrie de la défense.

Le sénateur John McCain a exprimé sa joie de se rendre de nouveau au Vietnam, et souligné que le partenariat intégral États-Unis-Vietnam se trouve dans son meilleur stade de développement depuis la normalisation des relations diplomatiques bilatérales en 1995.

Il a affirmé son soutien au Congrès et au gouvernement américains pour continuer de collaborer et d’aider le Vietnam à mettre en œuvre le projet d’assainissement de l’environnement dans les régions polluées par l’agent orange/dioxine, à régler les conséquences de la guerre, de coopérer dans la recherche et le sauvetage et dans d’autres domaines d’intérêt commun.

Le président de la Commission des forces armées du Sénat américain a exprimé le point de vue des des États-Unis de soutenir la liberté de navigation et de survol dans la région, de promouvoir la coopération entre les pays pour enrayer les risques de sécurité pour le développement et la stabilité.

Partageant les préoccupations du sénateur John McCain, le président Trân Dai Quang a souligné qu’un environnement stable est un facteur important pour tous les pays dans leur processus de développement socio-économique.

Le Vietnam persiste dans sa position de résoudre les différends par des mesures diplomatiques, le dialogue, sur la base du droit international, en particulier la Convention des Nations Unies sur les droits de la mer de 1982, et des mécanismes de l’ASEAN comme la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale avec en vue le Code de conduite en Mer Orientale, a-t-il conclu. – VNA