Le vice-PM Vu Duc Dam à la 6e conférence scientifique nationale sur le VIH/Sida. Photo: VOV
Hanoi (VNA) - Grâce aux aides des organisations internationales et aux efforts des autorités, des collectivités et de toute la société, le nombre de personnes infectées par le VIH, de cas de Sida et celui de décès liés lors de ces huit dernières années ​a diminué au Vietnam.

C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre Vu Duc Dam lors de la 6e conférence scientifique nationale sur le VIH/Sida qui a été organisée mardi 24 novembre à Hanoi par le ministère de la Santé.

Vu Duc Dam a particulièrement apprécié l'engagement du secteur de la santé ​afin d'atteindre l'objectif 90-90-90 d'ici à 2020. Il s'agit, en d'autres termes, de parvenir à ce que 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique, que 90 % des personnes diagnostiquées séropositives bénéficient d'un traitement antirétroviral, et que 90 % de celles sous traitement parviennent à un état de suppression de la charge virale.

Le Vietnam est le premier pays ​d'Asie-Pacifique ​à répondre à l’appel de l’ONU à participer au programme 90-90-90, a-t-il ajouté avant de se déclarer convaincu que le pays​ pourra atteindre cet objectif.

Durant deux jours de travail, la conférence réunit environ 1.000 délégués vietnamiens et étrangers qui présenteront 180 rapports.

Ils partageront également de nouveaux modèles de lutte contre le VIH/Sida développés par la recherche scientifique entre 2013-2015.

Depuis 1990, le Vietnam a découvert environ 230.000 personnes vivant avec le VIH/Sida et recensé ​près de 85.000 décès. -VNA