dimanche 20 août 2017 - 03:47:29

Le Vietnam aux côtés de la communauté internationale dans la lutte contre l'extrémisme violent

Imprimer

Les chefs des délégations posent pour la postérité. Photo: VNA

Kuala Lumpur (VNA) - Une délégation vietnamienne conduite par le vice-ministre de la Sécurité publique, Pham Dung, participe à une conférence internationale sur la déradicalisation et la lutte contre l'extrémisme violent (IDC) 2016, qui a lieu les 25 et 26 janvier à Kuala Lumpur, en Malaisie.

Cet événement réunit des ministres et spécialistes venus des pays de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et de neuf partenaires stratégiques de la Malaisie que sont l'Australie, la France, l'Italie, le Japon, la Chine, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, la Grande-Bretagne et les États-Unis.

Il a pour but de renforcer la coopération et le partage des informations entre les agences de sécurité dans le monde entier, à travers des programmes de lutte contre l'extrémisme violent.

Selon le vice-Premier ministre et ministre malaisien de l'Intérieur Ahmad Zahid Hamidi, les kamikazes sont devenus une menace croissante. Ainsi est-il impératif d'examiner la nature en constante évolution du terrorisme et des activités extrémistes, de partager des expériences dans la lutte contre le terrorisme.

Le Premier ministre malaisien Najib Razak a également souligné ​la menace que constitue l'organisation État islamique (IS) pour la Malaisie. Il a affirmé sa ferme intention de ne pas laisser le terrorisme et l'extrémisme violent pénétrer dans son pays.

Dans son discours, le vice-ministre vietnamien Pham Dung a souligné la position, la politique, les activités et les réalisations du Vietnam dans la prévention et la lutte contre l'idéologie extrémiste violente. Le Vietnam est toujours prêt à coopérer avec la communauté internationale dans les cadres bilatéraux et multilatéraux en ce domaine.

Le Vietnam propose d'intensifier la coopération entre les organes d'application de la loi des pays membres de l'ASEAN afin d'empêcher les financements, les sites web incitant et propageant l'idéologie extrémiste violente ; de partager des informations et de collaborer dans la gestion d'entrée-sortie ; d'établir des chaînes d'informations entre les nations ; d'organiser régulièrement des forums régionaux et internationaux ; ainsi que de s'accorder des soutiens matériels et spirituels pour améliorer la capacité de lutte contre l'extrémisme violent. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres